Le classicisme et le baroque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1242 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE CLASSICISME ET LE BAROQUE

1ère Partie : Le Classicisme
1. Présentation
2. Définition
3. Poètes

2ème Partie : Le Baroque
1. Présentation
2. Définition
3. Poètes

3ème Partie : Comparaison des ces deux mouvements

I/ : Le Classicisme

1. Présentation :
Le classicisme, courant esthétique regroupant l'ensemble des ouvrages qui prennent comme référence esthétique leschefs-d'œuvre de l'Antiquité gréco-latine.
Le terme a une définition esthétique mais aussi historique, puisqu'en France
l'«époque classique» est la période de création littéraire et artistique correspondant à ce que Voltaire appelait «le siècle de Louis XIV» ; il s'agit essentiellement des années 1660-1680, mais en réalité la période classique s'étend jusqu'au siècle suivant.
La période du classicismeen France a été appelée classique parce qu'elle se donnait comme idéal l'imitation des Anciens, mais aussi parce qu'elle est devenue une période de référence de la culture nationale.
Versailles forge, vers 1660, l'idéal de « l'honnête homme » qui se caractérise par une élégance à la fois extérieure et intérieure, signe distinctif d'une société qui a érigé la discipline et l'urbanité enprincipes de vie.
Au-delà de ces définitions historique et artistique, le sens du terme « classique » a été étendu jusqu'à désigner tout écrivain dont l'œuvre semble propre à être étudiée dans les écoles pour y servir de modèle.

2. Définition du Classicisme :
À partir du classicisme, la réflexion intellectuelle, la recherche de la perfection formelle et la vie sociale cesse d'apparaître comme dessphères séparées. Bien plus qu'un mouvement artistique, le classicisme apparaît comme une véritable vision du monde, où « tout n'est qu'ordre et beauté ».
C'est, finalement, à un critique contemporain, Jean-Claude Tournand, qu'on peut emprunter ce jugement sur le Grand Siècle: « Dans la mémoire des Français, le XVIIe siècle joue un peu le rôle d'une référence par rapport à laquelle on juge tout lereste, comme, avant le classicisme, on jugeait tout par rapport à l'Antiquité. Cela tient peut-être au fait que, par rapport aux siècles qui l'ont précédé, il inaugure les temps modernes. Mais on peut croire aussi qu'en dépit des luttes qui ont marqué son histoire il évoque la pensée d'une certaine cohésion: l'approche, par différentes avenues, d'un commun idéal de perfection ».

3. Auteurclassique :
Les grands auteurs de l'époque, tels que Corneille, Racine, Molière, La Fontaine, s'inspirent des Grecs, Euripide, Aristophane, Théophraste, Ésope et des Latins, Plaute, Térence, Virgile, Horace et Sénèque.
Le culte des Anciens s’intensifie par le souci d'instruire et de plaire. Pour accéder à cet idéal, il faut remplir certaines conditions que les théoriciens définissent : l'arts'apprend et se maîtrise et une œuvre accomplie est l'aboutissement d'un long travail.
C'est à ce prix que les Classiques créent la beauté.
Cet objectif est atteint quand l'écrivain se plie aux règles des différents genres littéraires, qu'il apprend à en dominer les contraintes et, à travers elles, à conquérir l'art de communiquer clairement ses idées.
À ce précepte s'ajoute l'attachement aunaturel, vertu classique par excellence, qui régit l'expression littéraire aussi bien que les comportements humains.
La prédominance du naturel ne peut être séparée d'un idéal de clarté qui exige, à la fois, une pensée suffisamment limpide pour être totalement communicable, et un langage suffisamment précis pour communiquer cette pensée.
Cet idéal littéraire coïncide avec un idéal humain demesure et d'équilibre.
Les Classiques condamnent toute forme d'excès.
L'harmonie est le maître mot qui sous-tend l'idéal classique: harmonie entre l'éclat du règne et celui des arts, harmonie d'une langue limpide au service d'une pensée lumineuse.

II/ : Le Baroque

1. Présentation
Au début du XVIIe siècle, la poésie est encore largement inspirée par La Pléiade qui illustre Ronsard tel :...
tracking img