Le gouvernement par le peuple est il nécessairement synonyme de liberté?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1476 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation de philosophie

Sujet : Le gouvernement par le peuple est-il nécessairement synonyme de liberté ?

Pour prouver qu’il y a bien un lien aussi fort entre gouvernement par le peuple (soit démocratie) et liberté il faut d’abord s’interroger individuellement sur la notion de démocratie mais plus encore sur la notion de liberté. Il paraît évident que dans son sens commun de « faire ceque l’on veut » la liberté ne puisse être admise comme synonyme de démocratie, cependant on peut se demander si justement la liberté ne va pas au-delà de cette définition primitive. Il serait alors possible que les deux termes coïncident jusqu’à devenir synonyme. La question amène à étudier si la démocratie ne peut être considérée d’un certain point de vue comme anti libéral (au sensphilosophique) ?
A travers cette étude nous verrons que la démocratie reprend les principes de liberté, puis que la liberté politique semble parfois s’opposer à la liberté morale. Enfin nous conclurons sur la liberté comme conception individuelle.

Le gouvernement par le peuple rejoint la notion de démocratie comme son nom l’indique. En effet la démocratie c’est le type d’organisation politique danslaquelle c’est le peuple, c’est à dire l’ensemble des citoyens sans distinction de naissance, de richesse ou de compétence, qui détient, ou qui contrôle, le pouvoir politique. La démocratie est d’abord une forme de gouvernement mais ce mot renvoie aussi à une théorie de la souveraineté, selon laquelle l’autorité politique a son fondement dans le libre pouvoir qu’a chaque homme de se gouverner lui-même.Ainsi, pour Rousseau, la société politique naît d’un contrat social au terme duquel le seul souverain légitime possible est le peuple, c’est à dire l’ensemble des citoyens votant les lois et acceptant de s’y soumettre.

La démocratie étant fondé sur des principes de liberté il semble au premier abord que les deux soient synonyme cependant une telle conclusion implique de voir au delà de ladéfinition primitive qui consiste à dire que la liberté c’est « le pouvoir de faire ce que l’on veut ». Mais être libre reste avant tout ne pas être empêché de faire ce que l’on veut : la liberté est habituellement conçue comme absence de toute contrainte étrangère. Or l’existence d’un Etat démocratique implique un pouvoir politique et l’existence de lois qui impliquent forcément des contraintesétrangères.
En fait à travers la loi de l’Etat démocratique la volonté générale s’exprime et il ne faut pas voir dans l’obéissance une menace de la liberté. L’Etat devient l’espace où l’homme peut accéder à une dimension universelle de son existence, comme citoyen concevant intérêt général au-delà de son égoïsme naturel. L’homme ne vit pas seul, et en société il est un citoyen libre à la conditiond’obéir à une loi égale pour tous. La liberté politique exige qu’aucun citoyen n’échappe à la loi commune.
Pour Rousseau il n’y a pas de liberté sans loi : la loi limite notre liberté mais elle en est la condition car la dignité de l’homme repose sur la capacité de se déterminer en fonction d’une volonté morale ou législatrice et pas selon ses penchants. Le paradoxe c’est que la liberté est aussi lepouvoir d’obéir à la loi morale.
En ces conditions il semble que le gouvernement par le peuple ne puisse être qu’un synonyme de liberté puisque chaque individu participe à la politique, et choisit librement de suivre la loi commune.

D’ailleurs dans l’antiquité grecque la liberté est un terme essentiellement politique : il désigne l’homme libre par opposition à l’esclave, ou la citéindépendante, non soumise à un empire. La liberté antique est l’attribut du citoyen, il dispose librement de sa personne et participe activement à la vie de la cité. Ainsi la liberté fut d’abord un statut, c’est à dire une condition sociale et politique garantie par un ensemble de droits et de devoirs. Dans cette vision antique la liberté est totalement synonyme de démocratie.

Cependant la liberté...
tracking img