Le heros roland

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1284 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Roland est un personnage de la littérature médiévale et de la Renaissance, chef militaire de Charlemagne ,il est figure centrale de la matière de France (ensemmble de legende de France ). Personnage central de la Chanson de Roland, une chanson de geste du XIe siècle racontant sa dernière lutte contre les Sarrasins à la bataille de Roncevaux , Roland est un héros légendaire.

L’image dupersonnage de Roland comme héros idéal

Roland est considéré comme un héros hors norme : et qu’est ce que le héros hors norme ? Il est souvent un personnage d’une grande importance nationale ou internationale, ayant eu un impact historique ou légendaire fort . Il prend généralement part à un long voyage ou une quête ambitieuse, affronte les adversaires qui s’acharnent à tenter de le défaire, àvouloir l’empêcher de poursuivre son voyage. Pourtant, le héros est, dans la plupart des cas, réduit à des sentiments clairs : l’amour du pays, la violence, la bravoure, la ruse, la foi conjugale ou religieuse; et ce n’est que très progressivement que l’auteur pourra lui conférer plus de profondeur.

Roland une légende Européenne et parfaite pour son lecteur

Roland perpétue au Moyen Âge unidéal héroïque européen. C’est une évidence : le héros européen s’affirme d’abord et avant tout dans la guerre et le combat. Le héros européen trouve ses origines dans l’épopée antique ou médiévale.
Il s’affirme d’abord dans le combat. Ses définitions traditionnelles insistent sur
l’éclat de ses exploits et sur son courage, sur sa force de caractère, son génie de
l’action ou son dévouement à unegrande cause. Le héros défend une loi, un
ordre, une famille, une terre et une nation qui représentent ses origines. Il
acquiert de ce fait un fort aspect identitaire.
L’ attitude de Roland est symbolique non seulement de la mort héroïque mais aussi des valeurs sur lesquelles cet héroïsme repose.
D’ailleurs, la Chanson de Roland, présente déjà un héros guerrier à cheval, modèle de droitureLes légendes liées à Roland font partie de la mythologie pyrénéenne. Roland est devenu un géant et a laissé des traces de son passage un peu partout sur les deux versants de la chaîne montagneuse.

Roland , un heros pur et dévoué

Dans les chansons de geste seule la classe féodale est mise en scène. Le héros épique est un chevalier doué d'une force surhumaine, capable d'endurer toutes sortesde souffrances physiques ou morales. Exemplaire par sa fidélité à son seigneur, il est élu pour sa perfection et représente toujours une collectivité dont l'existence est en jeu. Avec Charlemagne, par exemple, c'est la « dulce France » et le monde chrétien qui luttent et souffrent pour vaincre à la fin. Les forces divines s'ajoutent presque toujours pour le secourir. La mort est le moment le plusémouvant du récit et recèle une leçon dictée par la vision religieuse et féodale de la société : la souffrance et la mort sont nobles lorsqu'elles sont subies pour Dieu et le suzerain. Ainsi le public, qu'il soit chevaleresque ou populaire, est appelé aux grandes émotions collectives et religieuses.

Roland un héros du merveilleux chrétien

Le personnage de Roland est emblématique de l’idéalde la chevalerie chrétienne avant d’être l’archétype du chevalier français. Il est en fait le produit d’une épopée littéraire élaborée vers 1100 : La Chanson de Roland, qui raconte les expéditions de l’armée de Charlemagne en Espagne contre les Sarrasins, soit quatre siècles auparavant. Elle célèbre, à travers les figures héroïques de Roland, la religion chretienne et son idéal.

C'est un ferventchrétien, qui réunit les cadavres de ses pairs pour les faire bénir par l'archevêque, et qui demande pardon à Dieu avant de rendre l'âme.
La chanson exalte donc la fidélité du vassal, l’honneur , l’héroïsme, composants essentiels d’une féodalité idéale. L’archevêque Turpin, qui participe au massacre, représente l’Église mais il valorise davantage ceux qui combattent que ceux qui prient :...
tracking img