Le mort joyeux-baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (565 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le mort joyeux

Dans une terre grasse et pleine d'escargots
Je veux creuser moi-même une fosse profonde,
Où je puisse à loisir étaler mes vieux os
Et dormir dans l'oubli comme un requin dansl'onde.

Je hais les testaments et je hais les tombeaux ;
Plutôt que d'implorer une larme du monde,
Vivant, j'aimerais mieux inviter les corbeaux
A saigner tous les bouts de ma carcasse immonde.Ô vers ! noirs compagnons sans oreille et sans yeux,
Voyez venir à vous un mort libre et joyeux ;
Philosophes viveurs, fils de la pourriture,

A travers ma ruine allez donc sans remords,
Etdites-moi s'il est encor quelque torture
Pour ce vieux corps sans âme et mort parmi les morts !

Spleen et Idéal LXXII

Mort
Nature

Strophes:
Chaque strophe termine par un point,terminant sémantiquement la strophe, sauf le troisième terminant par un virgule. La troisième strophe se prolonge donc dans le quatrième.
Les deux premières contiennent 4 vers et les deux dernières encontiennent 3. Le poème est donc un sonnet.
Chaque vers est aussi composée 12 syllabes, le poème est donc un alexandrin.
Les rimes sont croisées (A-B-A-B) dans toutes les strophes sauf dans le troisièmeoù les 2 premiers vers sont des suivies.

Champs lexicaux:
Seulement la première strophe contient un champ lexical sur la nature. Le reste contient un champ lexical sur la mort ( sauf corbeaux etvers, mais ils s'associent dans ce texte à la mort)

Analyse des vers:
1ère strophe:
Il veut que personne se mêle de sa mort.
«Puisse» Il exprime un désir
«Et dormir dans l'oubli» Il désirereposer en paix, soulignant l'idée du 2ème vers. Ceci est aussi une méthaphore.
2ème strophe:
«testaments...tombeaux» Il ne veut laisser aucune trace de sa mort
Il ne veut pas que quelqu'un souffrede sa mort.
-4 «j'aimerais» Il exprime le désir de ne laisser pas de trace de sa mort. Dans ces vers se trouve aussi une référence à La ballade des pendus de François Villon.
Dans ces 2 strophes,...
tracking img