Le mythe de narcisse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5176 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

















TABLES DES MATIERES


1. L’histoire du mythe


2. Significations du mythe


3. Œuvres littéraires exploitant le mythe de Narcisse


4. Images exploitant le mythe de Narcisse




5. Extraits d’œuvres exploitant le mythe de Narcisse


6. Analyse des images


7. Conclusion




8. Bibliographie


9.Fiche récapitulative






















1. HISTOIRE DU MYTHE


Narcisse est un jeune homme né de l’amour de Liriopée, qui était douée d’une rare beauté, et du dieu fleuve Céphyse. Dès sa naissance, sa mère désire connaître son avenir et interroge Tirésias qui lui répond : « Il vivra longtemps s’il ne se connaît pas. »
Narcisse était un jeune homme très beau. Sa beautéatteignait la perfection mais il ne portait aucun intérêt à l’amour ; il ne vivait que pour la chasse. Il était très désiré par de nombreuses filles et garçons dont la nymphe Echo qui l’aimait passionnément, sans pourtant pouvoir lui déclarer son amour car elle fut privée de la capacité de s’exprimer par Héra. En effet, Echo ne peut que répéter les dernières syllabes des mots. Elle tombaamoureuse de Narcisse et le suivit partout mais celui-ci refusa ces avances, la repoussa et prit la fuite. Narcisse refusa de l’aimer et Echo dépérit alors de chagrin et supplia la déesse Némésis (déesse de la vengeance) de punir Narcisse de sa froideur et qu’il puisse à son tour ne jamais posséder l’objet de son amour.
Un jour, Narcisse arriva près d’une source aux eaux magnifiques. L’endroit étaittellement idyllique que Narcisse décida de s’y reposer après sa journée de chasse. Voulant s’abreuver, il se pencha sur l’eau et vit son reflet dans l’eau. Il en tomba amoureux sur le champ et tenta de donner un baiser à cette image –mais bien entendu cela était impossible-. C’est pourquoi il resta là à se contempler, s’admirer, à aimer cette image qu’il voit dans l’eau et qui n’est autre que sonreflet. Quand il tentait de s’en approcher, elle devenait plus vague et quand il s’en écartait, elle disparaissait complètement. Il aima sa propre image, se désire sans s’en rendre compte. Il resta donc là, près de son reflet. Il oublia de se nourrir, de dormir et sombra peu à peu dans une sorte de folie. Narcisse finit par perdre toute la force vitale et mourut. Prise de pitié, Aphrodite changea soncorps en fleur.
Narcisse, descendu aux enfers, continue de chercher son amour dans le fleuve des Enfers mais les eaux sont tellement sombres que son image est trouble à son grand désespoir.



2. LES DIFFERENTES SIGNIFICATIONS DU MYTHE


Du point de vue de la psychologie : Sigmund Freud introduit le concept du narcissisme dans la psychanalyse. Le narcissisme se traduit par l’amour desoi ou de sa propre image, l’importance excessive accordé à l’image de soi, parfois par l’égocentrisme, qui amène la personne à s’enfermer sur elle-même sans s’ouvrir aux autres. Il parle également de narcissisme primaire qui est une période indispensable à la formation de la personnalité. Le narcissisme apparaît dans la période de l’enfance où le bébé ne sait faire la différence entre le moi etl’objet. Pour Sigmund Freud, l'enfant n'est d'abord pas en relation avec le monde : la sexualité infantile est sans objet. Le narcissisme primaire est cet état des pulsions, qui ne serait à l'origine que racines ne sortant pas du sujet.[1] Il découvre sa propre anatomie. D’autre part, nous avons aussi le narcissisme secondaire qui s’observe chez l’adulte suite à différents troubles. De plus, il utilisele narcissisme pour expliquer l’homosexualité comme une pulsion sexuelle concentrée sur le moi. Freud montre également qu’il y a une phase de développement de la sexualité qui se forme d’abord grâce à la connaissance de notre propre corps. Lacan, autre psychanalyste parle du « stade du miroir » qui explique que l’enfant se sert de l’image du miroir pour comprendre et maîtriser son corps....
tracking img