Le mythe romantique de paoli chez guerrazzi, emile pucci

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1136 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le mythe romantique de Paoli chez F.D.Guerrazzi, Emile Pucci, Etudes Corses N°17 1982

Présentation de Guerrazzi, il avait créé son propre programme politique mêlant le programme Néo-guelfe de Gioberti (qu’il ne soutenait pas) et le programme républicain de Mazzini, aboutissant à une Italie unie en plusieurs ligues autonomes.

Guerrazzi est un homme de son temps tourné vers l’Italie et lesgénérations du Risorgimento. Il s’impose comme devoir d’aviver leurs consciences.

Morcellement de l’Italie ( qui gouverne où)

Guerrazzi a une influence politique en Toscane, il y déploie son activité. A l’époque c’était un Grand-Duché gouverné par Léopold II de Lorraine.
En 1848 après la fuite du Grand-duc suite à des émeutes populaires, Guerrazzi est nommé « Dictateur » ce qui à l’époquesignifiait chef du pouvoir exécutif. Malheureusement sa république et son Triumvirat avec Mazzoni et Montanelli seront éphémère, environ 1an. Il se retrouve seul pour affronterles autorités (les deux autres se sont réfugiés à Paris). En prison pendant 4 ans il sera condamné à 15 ans de bagne, une peine qui sera changée en exil hors d’Italie.

Guerrazzi était avocat et avait déjà fait un court séjourà Bastia, qui lui avait plu. A l’époque la Corse et l’Italie avit encore de bonnes relations. FDG ne devait pas venir en Corse, mais par la force des choses il ne resta pas à Marseille. Pendant son court séjour en Corse il créa des liens avec les lettrés et hommes politiques de l’île (Viale, Santelli, Caraffa…).
L’idée de s’installer en Corse ne lui apparut pas si mauvaise que ça, puisque leshabitants aidaient au mieux les éxilés.

L’homme politique retrouve sa fonction d’écrivain, termine Beatrice Cenci (1854) et continue l’Asino commencé en prison, dans lequel il va rajouter des éléments sur Pascal Paoli.

La découverte de Paoli est la découverte humaine et littéraire la plus marquante de son exil: il est sensible à l’homme qu’il était et aux valeurs qu‘il représentait.

Dèsson arrivée FDG est marqué par l’importance de Paoli même s’il est plus préoccupé par ses soucis personnels, familiaux (perte de sa mère en 54), financiers ( 4 personnes à sa charge), et de santé ( souffre d’épilepsie…).

L’inauguration à Corté d’une statue de Paoli et deux jours plus tard d’une statue de Napoléon à Bastia est un fait marquant. FDG se rend compte que le peuple contrairement auxpolitiques est plus attaché à la figure de Paoli. CF Proemio

Guerrazzi consacrera certains passages de l’Asino à Paoli avant de finir l’œuvre à Bastia (il la remanie pour intégrer Paoli). Il décide par la suite de lui consacrer une œuvre entière. Cf lettere « me ne sono innamorato »

FDG restera en sympathie avec les Corses tout comme il le restera avec la figure romanesque de Paoli.Beaucoup d’écrivains ont célébrés Paoli comme Boswell montrant les vertus antiques de l’homme, puis pendant la période romantique plusieurs auteurs dont Guerrazzi célébrèrent l’amour patriotique grâce à la figure de Paoli. (alfieri…)

Guerrazzi réalise un genre de biographie romancée.

Durant son exil il se procurera un maximum de livres possibles pour étudier la Corse.
Dans la préface du Paoli.« tutto quanto gli racconto è vero, o quasi » au lecteur.

Mais les livres ne suffisent pas, FDG veut une connaissance intime de l’île, une connaissance dont il se servira dans ses romans d’inspiration corse. Il voyagera donc dans le Cap Corse et dans le Rostino sur les traces de Paoli. « carnets de voyages » p:227
Voyage dans le Cap en juin 1855 qui lui permettra d’écrire certains détails dans laTorre di Nonza.
En juin 1856 il part dans le Rostino sur les traces de Paoli, il se servira de ce voyage dans « la stria di un moscone.

Description des alentours de la maison et de la maison elle-même. La nature guerrazzienne est faite de nombreuses hyperboles portant au lyrisme: l’atmosphère est faite de crainte et d’admiration, et ensuite Guerrazzi respecte fidèlement la description...
tracking img