Le noeud

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (328 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Nombreux sont les auteurs qui connaissent ce que l'on appelle un manque d'inspiration et ne peuvent rien écrire pendant des jours, des semaines, des mois, des années.
Cesoir j'étudie, enfin j'étudiais.
Ce soir, je regarde dans le vide, enfin je regardais.
Désormais, je fixe mon regard que sur cette feuille blanche, le stylo et ma main.Je ne veux pas m'arrêter d'écrire, je vais laisser ma main glisser et remplir cette feuille blanche avec tout ce que j'ai en trop.
Ecrire aide, écrire soulage, alorssoulage moi, petite feuille blanche.
Je sens les larmes me monter aux yeux, mais je ne sens pas les larmes couler. Je veux pleurer, comme je veux tout écrire, tout dire, toutcrier, tout oublier, tout vomir. Je m'interroge sur ce "tout", mais je veux qu'il dégage, qu'il me laisse respirer parce que j'étouffe. On a tous un jour ressentie un nœuddans la gorge, ce soir c'est tout mon corps qui est noué. Et je veux l'enlever, l'arracher, ce nœud qui retient tout mon corps, tout mon esprit.
Je me sens folle. Je passedu rire aux larmes, des bonheurs du quotidien à la nostalgie des temps passés.
Ce passe que je retrouve dans une photo, dans un mot, dans une conversation, dans un regard,dans un moment de solitude qui me rappelle TOUT le passé.
Je veux désormais avancer et arrête de regarder en arrière mais il y a quelques choses en moi qui m'en empêche.Je le sens, la, en ce moment, en écrivant je sais quelque chose au fond de ma gorge.
Je veux crier, crier que je veux avancer, tout surmonter. Je veux crier que je peux yarriver, que je ne suis pas faible. Je veux pouvoir mettre un mot sur chaque partie de ce TOUT et le faire disparaitre de ma vie.
Laisse enfin les larmes couler et respire.
tracking img