Le prince de machiavel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2025 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Machiavel, Le Prince, 1513
Chapitre I : Combien de sorte de monarchies il y a, et comment elles s’acquièrent.
Deux types de puissances :
La République : Libre
La Monarchie : Soit Héréditaire, soir nouvelle (c’est à dire entièrement nouvelle, ou un membre ajouté).
Ces puissances sont conquises soit par les propres armes du prince nouveau, soit par autrui, et par talent ou par fortune.Chapitre II : Des monarchies héréditaires.
Une Monarchie héréditaire est aisée à contrôler  Le peuple est habitué à la domination d’une famille et
les héritiers n’ont qu’a adopter les même schéma queleurs aïeuls.
≠ Une Monarchie nouvelle : le peuple n’est pas habitué à l’asservissement.
Chapitre III : Les monarchies mixtes.
Un prince mettant en place une monarchie nouvelle doit :
- Léser les anciens princes
- Accepter d’avoir à dos ceux qui lui ont permis d’arriver au pouvoir, car jamais il ne pourra les satisfaire à la hauteur de leurs espérances.
 Conquérir un pays la 1ère fois estplutôt aisé pour le prince, mais la 2ème fois après avoir été rejeté une fois, l’entreprise est des plus hardis.
Pays possédant le même langage et les même coutumes : aisé à conquérir, il suffit d’éteindre la ligné précédente, et laissé le peuple jouir de sa liberté.
Pays possédant une langue et des coutumes différentes : hardis à conquérir, il faut que le prince y habite en personne et qu’ilmette ne place des colonies.
 Les Hommes se vengent des offenses légères mais pas des graves.
Conseil général : Il faut s’allier au plus faible et ne jamais tomber sous le joug d’un plus fort.
Il faut que le prince fasse toujours la guerre quand il le doit, sans jamais hésiter.
Chapitre IV : Pourquoi le royaume de Darius, qu’Alexandre avait conquis ne se révoltapas, après la mort d’Alexandre, contre ses successeurs.
Etude de deux structures politiques étatiques :
Organisation turque ≠ Organisation française
Prince + Serviteurs ≠ Prince + Barons
Prince + Serviteurs : Dur à conquérir car tout le peuple est soumis et aliéné, mais un foi le prince tué, le peuple n’a plus de guide et devient facile à dominer.
Prince + Barons : Aisé à conquérir enjouant sur les égos des barons, mais ordre difficile à maintenir, car le contre-pouvoir peut venir de n’importe quel seigneur de guerre.
 Le Royaume de Darius sur le modèle Turc : CQFD
Chapitre V : Comment il faut gouverner les cités ou monarchies qui, avant qu’elles fussent conquises, vivaient sous leurs lois.
3 procédés de dominations :
 Les détruire,
 Y aller habiter en personne,
 leslaisser vivre selon leurs lois, en en tirant un tribu, et en y créant un gouvernement oligarchique.
 Ces cités restent animé de l’amour de la liberté et sont insoumissable au long terme, il est donc hardi d’y maintenir un gouvernement oligarchique.
Chapitre VI : Des Monarchies nouvelles qu’on acquiert par ses propres armes et par ses talents.
Les Prince peuvent prendre le pouvoir par chance oupar le talent, qui préfigurent respectivement d’un règne tumultueux et court ou alors d’un règne sans contestation.
 Les grands princes savent profiter de l’occasion pour s’imposer : Moïse, Cyrus, Romulus, Thésée.
Il justifie l’emploi de la force pour maintenir les institutions nouvelles, sans force le peuple ne croyant plus en les institutions se retourne contre le Prince et le renverse.Chapitre VII : Des Monarchies nouvelles qu’on acquiert par les armes d’autrui et par fortune.
Devoir son pouvoir de l’action d’un autre ou d’une quelconque fortune mène à la perte du nouveau prince.
Car les précautions sont alors très nombreuse, notamment le Pape.
Chapitre VIII : De ceux qui sont devenus prince par des scélératesses.
Si l’on peut parler ainsi :
Machiavel parle de BON et MAUVAIS...
tracking img