Le rationalisme critique chez karl popper

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 32 (7803 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Intro:
L'ouvre de Karl Popper n'est pas principalement orientée vers la réflexion politique, elle est d'abord constituée par des recherches épistémologiques et de logique et elle aborde le domaine du politique par la voie d'une réaction immédiate en face de la montée des totalitarismes de l'Allemagne nationale et de l'union soviétique au cours de la décennie (1930) et comme conséquence de laconstruction sur la logique des sciences que Karl Popper avait réalisée. , autrement dit que les sciences humaines sont des sciences qui, étudie l'homme mais comme créateur de valeurs sociales linguistiques, sociologiques et psychologiques etc.…

Dû point de vue sociologique, l'homme peut étudier une grande variété de sujets il peut s'agir d'une question générale la régularité des taux desuicide dans une société donnée, d'un objet, d'une entreprise ou l'on peut décrypter les relations de pouvoirs d'un processus mais de la division du travail de système d'interaction, d'une situation mettant en relation plusieurs individus , la sociologie met aussi en relation des phénomènes en montrant que l'un peut être la conséquence de l'autre , il doit cependant se méfier et ne pas confondrecorrélation et causalité ,on est en présence d'une corrélation l'osque deux variables évoluent en même temps (dans le même sens ou en sens inverse ).
mais l'observation graphique ou statistique d'une corrélation ne trouve pas qu'un des phénomène peut être la cause des autres , la causalité consiste alors a déterminer la variable expliquée et la variable explicative , la sociologie ne cherche pas ajuger la réalité sociale pour en déterminer les règles pratiques de conduite , ce n'est pas une science normative mais positive c'est a dire qu'elle décrit et interprète les phénomènes sociaux pour les comprendre sans porter de jugement de valeurs .
Dans sa démarche, la sociologie doit prendre distance vis a vis de ses propres intérêts de ses engagements la sociologie utilise des méthodesquantitatives (monographie) c'est à dire enquête sur le terrain par exemple, mais aussi une méthode quantitative (sondage enquête donnant des statistiques etc.…)

La sociologie est comme l'histoire, la géographie humaine, la psychologie sociale ou l'économie par exemple une science sociale qui étudier les hommes vivants en société, mais pour le sociologue l'action des individus ne peut être compriseque par la référence au contexte sociale a l'intérieure duquel ils se placent.
Durkheim cherche aussi à fonder la psychologie en la distinguant nettement de la psychologie, il prend alors comme l'objet d'analyse le suicide qui est un phénomène purement individuel, il montre qu’il peut être aussi un phénomène sociale dont les explications résident dans la société elle même et non dans les seulsindividus (explication psychologique).

1 /les dangers de l'historicisme :

Il y a un rapport étroit entre la théorie de la société close ou ouverte et la critique de l'historicisme que fait Karl Popper , les deux ouvrages qui traitent de ces problèmes la société ouverte et ses ennemis et misère de l'historicisme , ne datent pas la même époque , mais ils sont tous les deux une mise en gardecontre les dangers du totalitarisme qui caractérise les sociétés closes et dont l'origine se trouve dans la conception de certains auteurs sur la nature de l'histoire et le sens possible de son évolution. Les sciences expérimentales se présentent comme un effort pour connaître le monde réel c'est une sorte d'exploration de la nature.

Les sciences expérimentales sont des sciences qui utilisent laméthode expérimentale pour déterminer leur objet d'étude, c'est pour cela que nous disons qu'avec le physicien que l'expérimentation réalise volontairement des conditions données et provoque des phénomènes dans des conditions parfaitement définies.
C'est ainsi que Bachelard dit qu'il est de l'essence du vrai d'être obtenu et non donnée et reçue, par exemple telle l'expérience galiléenne en...
tracking img