Le risque sismique dans le nord du maroc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4748 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le risque sismique dans le Nord du Maroc

Taj-Eddine CHERKAOUI 1 et Lahcen ASEBRIY 2

1: Département du Physique du Globe; Institut Scientifique, B.P. 703, Université Mohammed V, Rabat, Maroc;
e-mail : cherkaoui@israbat.ac.ma
2: Département de Géologie, Institut Scientifique, B.P. 703, Université Mohammed V, Rabat, Maroc; e-mail : asebriy@israbat.ac.ma

Résumé. L’activité sismique dans leNord du Maroc est due en grande partie à une intense activité tectonique Plio-Quaternaire et actuel engendrée par le rapprochement des deux plaques lithosphériques Afrique-Eurasie dont la vitesse de rapprochement est de l'ordre de 0.5 cm/an au niveau du détroit de Gibraltar. La direction générale de convergence est NNW-SSE à N-S.
Dans ce travail, nous avons tenté d’évaluer les intensités qu’onaurait observées dans le Nord du Maroc, engendrées par trois importants séismes historiques en utilisant des lois d’atténuation établies pour le Maroc, et de tracer une esquisse des intensités maximales observées. Les résultats obtenus montrent l’importance de la sismicité historique pour l’évaluation du risque sismique.

Mots clés : : sismicité historique, carte des intensités maximales, aléasismique, Nord du Maroc.

Abstract. The seismic activity in the North of Morocco is due mainly to an intense Plio-Quaternary and current tectonic activity generated by the convergence of two lithospheric plates, Africa and Eurasia, with a low rate of 0.5 cm/yr at the Gibraltar Straits. The general direction of convergence is NNW-SSE to N-S.
In this work, we tried to evaluate the intensitieswhich one would have observed in the Northern Morocco, generated by three significant historical earthquakes by using attenuation laws established for Morocco, and to trace a draft of the maximum intensities observed (isoseismic map). The results obtained show the importance of the historical seismicity for the evaluation of the seismic risk.

Key words : Morocco, historical seismicity, isoseismicmap, seismic risk, North of Morocco.

INTRODUCTION

Le Maroc est considéré comme un pays de sismicité modérée par rapport à d’autres pays du bassin méditerranéen comme l’Algérie, la Grèce, l’Italie ou la Turquie. Néanmoins, les données de la sismicité historique et instrumentale montrent que le Maroc n’est pas à l’abri des tremblements de terre destructeurs comme se fut le cas en 1522, 1624,1755 ou en 1960.

Les cartes de sismicité du Maroc montrent les provinces du Nord comme les régions les plus actives sismiquement ; situé dans une zone de collision, a proximité de la limite entre les deux plaques Afrique - Eurasie, le Nord du Maroc subi donc l’effet de la convergence.

APERCU GEOLOGIQUE

La chaîne rifaine, qui appartient à l’arc bético-rifo-tellien (Fig. 1), est affectée, auMiocène supérieur (Messinien), par des déformations à grand rayon de courbure suivie d’une tectonique cassante matérialisée par des décrochements et des failles normales au Plio-Quaternaire récent.

Le jeu tardif de ces accidents majeurs (PAQUET, 1969; ANDRIEUX, 1971; ANDRIEUX et al., 1971; FOUCAULT, 1971; DIDON et al., 1973, AÏT BRAHIM, 1991; ASEBRIY et al., 1993) a joué un rôle capital dans lastructuration récente de la chaîne rifaine et de l'arc de

[pic]

Figure 1. Le cadre structural de la Méditerranée occidental (DURAND-DELGA et FONTBOTE 1980)

[pic]
Figure 2 : Carte de sismicité générale de l’arc de Gibraltar et le Rif (1901-1998). Ne sont représentés que les séismes dont
la magnitude ≥ 3.5.

Gibraltar. Ensuite, certains d'entre eux jouent en distension pour aboutir àla formation des horsts et grabens; d'autres rejouent en décrochement lors de la phase de compression quaternaire (GROUPE DE RECHERCHE NEOTECTONIQUE DE L'ARC DE GIBRALTAR, 1977). Cette compression N-S, engendre des plis, des failles inverses et des décrochements conjugués dextres (NW-SE) et senestres (NE-SW).

L'analyse microtectonique effectuée dans le Rif central, dans les Rides péré-rifaines...
tracking img