Le roman est le laboratoire du récit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1066 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation le roman est le laboratoire du récit.

Question 1 :
Vous montrerez en quoi ces quatre textes transgressent les codes traditionnels du roman.

Ce corpus expose quatre extrais de textes. Trois de ces textes sont des incipits, Le Roman Bourgeois écrit par Antoine Furetière en 1666 ; Histoire de Gil Blas de Santillane rédigé par Alain-René Lesage entre 1715 et 1735, et LaModification, de Michel Butor publié en 1957. Puis, un avant propos de Georges Perec intitulé La Disparition, 1969.
Le roman traditionnel vise à donner l’illusion du réel, à nous faire croire que ce qu’il raconte est vrai. Il a l’apparence d’un roman historique avec un cadre et une temporalité réels. Il met en scène un héros principal autour duquel d'autres gravitent. Nous connaissons ses origines, sonhistoire personnelle, la description physique et morale est très détaillées, comme les personnages récurrents de la Comédie Humaine de Balzac ou des Rougon-Macquart de Zola…. Le narrateur laisse peu de place au lecteur dans la mesure où tout est expliqué, justifié, raconté.
Nous pouvons donc observer que ce corpus transgresse les codes traditionnels du roman, puisque tout d’abord le narrateurest très présent dans les trois incipit avec les pronoms personnel « je » et « moi » ; en revanche, dans l’avant-propos le pronom personnel « on » est utiliser, mais il inclut aussi le narrateur. Ensuite, le narrateur interpelle le lecteur. Il emploie les pronoms personnel « tu » et « vous », ou utilise la familiarité et des expressions péjoratives afin de provoquer et de heurter ses lecteurs : «politicards » « zigouillait »…. Puis, les quatre extrais n’ont pas de cadre spatiaux temporels délimité distinctement. Contrairement à des incipits de romans traditionnels, ils ne décrivent aucun personnage. Enfin, le jeu de ces écritures consiste à changer les codes, notamment en s’imposant une contrainte, comme La Disparition, de Georges Perec qui a écrit son roman sans « e ».

Question 2 :Vous montrerez en quoi ils fixent malgré tout un pacte de lecture.



Dissertation :
Vous discuterez la citation de Michel Butor « le roman est le laboratoire du récit ».

Le roman est un récit écrit en langue romane, en vers, puis en prose, contant des aventures fabuleuses ou merveilleuses, les amours de héros imaginaires ou idéalisés, Le roman de Tristan de Béroul, Le roman de larose, Le roman de renard, parodie des romans courtois.
Nous discuterons la citation de Michel Butor « le roman est le laboratoire du récit ». En quoi le roman permet d’expérimenté de nouveau récit ? Dans un premier temps, nous observerons les règles du roman traditionnel. Puis, dans un second temps, l’innovation du roman.

Le roman traditionnel se caractérise par plusieurs points : planter undécor, définir le cadre de l’action, présenter l’apparence physique des personnages…. Ces descriptions constituent un univers stable et sûr qui, par sa ressemblance avec le monde réel, garantit l’authenticité des événements, des paroles, des gestes qui surviennent dans ce cadre. Il offre une suite logique d’évènements venant à la suite d’une situation initiale et précédant une situation finaleprésentant la résolution des problèmes, ou non.
Le personnage traditionnel a un nom propre, des parents, une profession, des biens, un caractère et un physique particuliers, Julien Sorel du Rouge et le noir de Stendhal. En outre les techniques du portrait traditionnel est de décrire un personnage de bas en haut ou de haut en bas…, comme dans la Comédie Humaine de Balzac ou les Rougon-Macquart deZola.
Le récit traditionnel représente un ordre lié à un système stable, cohérent, univoque. Le roman balzacien est très rassurant pour le lecteur, car il est bien ordonné. Les techniques sont sécurisantes, notamment l’emploi du passé simple, l’utilisation de la troisième personne, le déroulement chronologique des faits, l’utilisation d’une intrigue linéaire entre un début et une fin où tous les...
tracking img