Le savoir exclu t'il la croyance?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (328 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le savoir exclut-il la croyance ?



Le sujet met en jeu deux notions, celle de savoir et celle de croyance en demandant si l'une, le savoir, est exclusive de l'autre, lacroyance.
L'une et l'autre ont pourtant un point commun : celui d'imposer une vérité. Le savoir et la croyance se présentent en effet tous deux comme des modes de représentation de cequi est ou devrait être qui prétendent être vrais. Ils diffèrent néanmoins notablement dans leur façon d'appréhender la vérité.

Le savoir, qu'il soit scientifique ou non, se veutrationnel : il doit fournir les raisons de ce qu'il tient pour vrai, que ce soit sous la forme d'une démonstration ou sous la forme de preuves par les faits.

La croyance est définiele plus souvent par opposition au savoir ; elle repose sur un autre principe d'adhésion, qui ne relève pas de la preuve. La croyance se fonde sur le crédit accordé, sur laconfiance. La foi est un principe distinct de la raison, tout en prétendant à autant de certitude que le savoir.

Il faudra donc confronter la foi et la raison pour savoir si elless'excluent. Le terme « exclure » a un sens fort : il implique que savoir et croyance ne peuvent pas coexister, que si l'un, le savoir, s'impose, il ne peut le faire qu'au détriment del'autre, la croyance. Admettre que le savoir exclut la croyance reviendrait ainsi à admettre qu'en lui étant contradictoire, il signe son arrêt de mort. Si le savoir est vrai, la croyanceen effet ne saurait l'être, en vertu du principe rationnel selon lequel deux propositions contradictoires ne peuvent être vraies ensemble.

Le sujet demande donc d'interrogerl'idée d'une exclusion de la croyance par le savoir qui tiendrait à la nature différente de leur fondement. Interroger cette idée conduira à se demander s'ils ne peuvent-ils pas coexister.
tracking img