Le secteur du luxe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1714 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le secteur du luxe

II- Le luxe et son secteur
L’industrie du luxe est aujourd’hui une des industries françaises les plus reconnues et les plus puissantes à travers le monde.

1 - Définition et caractéristiques du luxe :
Le luxe (lat. luxus) est le mode de vie consistant à pratiquer des dépenses somptuaires et superflues, dans le but de s'entourer d'un raffinement fastueux ou par pur goûtde l'ostentation, par opposition aux facteurs ne relevant que de la stricte nécessité. Par extension, le luxe désigne également tous les éléments et pratiques permettant de parvenir à ce niveau de vie.
Il est notamment synonyme de rareté et la notion d’image est capitale. En effet, l’image de la marque est primordiale, car sa valeur réside dans l’intégrité de son image, son histoire et le rêvequ’elle suscite. C’est pourquoi il est essentiel que la griffe soit identifiable par son style sur chaque produit que comporte la gamme afin que la marque puisse être distinguée des autres.

Selon Christian Courtin, Président du Groupe Clarins, géant européen de produits de beauté haut de gamme, chacun voit le luxe avec des points de vue différents. Pour certains, c’est la définition deVoltaire : « le superflu chose très nécessaire », traduit par l’expression « c’est du luxe ».
La définition de C.Courtin est toute autre. Un produit de luxe est un produit qui vieillit bien.
Le luxe, le vrai luxe, est un label de qualité, un savoir –faire . C’est un produit qui procure un plaisir personnel et non un plaisir ostentatoire.
Un produit ou un service de luxe se doit d’être composé de sixattributs :
- la perception d'une excellente qualité, conférée soit par la singularité des matières (comme dans le cas du diamant), soit par l'expertise et la minutie du processus d'élaboration (comme dans le cas d'un restaurant à étoiles).
- la perception d'un prix très élevé (par comparaison avec un produit non luxueux fonctionnellement équivalent).
- la certitude d'une rareté, non seulementdans l'offre, mais aussi dans la demande. Un produit de luxe ne peut ni être vendu en grande surface, ni être possédé par trop de gens.
- Un appel à tous les sens est également nécessaire. Idéalement, tous les produits de luxe devraient être beaux, sentir bon, être agréables au toucher comme au palais et émettre des sons harmonieux. Consommer un produit de luxe prend ainsi la forme d'une expériencehédonique et sensuelle. De ce fait, le monde du luxe entretient des rapports difficiles avec la haute technologie, que les excursionnistes jugent froide et déshumanisée.
- Le monde du luxe entretient également un rapport privilégié avec le passé.
Le vrai luxe est immortel. Il a toujours existé, et toujours existera.
- Un produit luxueux n’est jamais caractérisé par sa fonctionnalité mais aucontraire ses atouts accessoires.

2- La concurrence







Sur le marché mondial du luxe, 4 grands acteurs mondiaux prédominent :
* LVMH (Louis Vuitton – Moët Hennessy, FRANCE), groupe français, le leader, qui possède les marques Louis Vuitton, Lacroix, Dior, Céline, Fred, Kenzo, Loewe, Givenchy, Fendi, Moët et Chandon, Sephora et d’autres …(effectif:environ 40 000magasins).
* Richemont, groupe suisse, qui possède entre autre les marques Cartier, Dunhill, Lancel, Chloé, Piaget, Van Cleef & Arpels, Old England et Montblanc (effectif : environ 10 000 magasins)
* PPR (Pinault Printemps Redoute), nouvel acteur du luxe grâce notamment à sa montée en puissance dans le groupe Gucci soit Gucci, Yves Saint Laurent, Serge Rossi …
* Prada, groupe italien quipossède les marques Prada, Helmut Lang,Church … (effectif : environ 2400 magasins)

Aujourd’hui, de nombreux groupes ont recours à la croissance externe (rachats de marque de luxe) car une marque ne peut pas se développer à outrance en raison du risque de dilution qui en découle.
Le secteur du luxe représente un marché mondial estimé à 150 milliards d'euros, qui croît trois...
tracking img