Le secteur du transport au maroc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 96 (23962 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

L’importance de la branche du transport peut être appréciée par la place qu’elle occupe au plan économique et social :
• Elle représente 6% du PIB et 9% de la valeur ajoutée du secteur tertiaire;
• Tous modes confondus, le transport absorbe 34% de la consommation nationale de l’énergie;
• Il emploie 10% de la population active urbaine;
• Le produit de safiscalité contribue aux recettes du Budget Général de l’Etat à hauteur de 15%.

Le transport routier au Maroc assure 90% de la mobilité des personnes et 75% des flux des marchandises hors phosphate, sur un réseau routier long de 57500 Km dont 32.100 revêtus, en plus de près de 800 km d’autoroutes comprenant 6000 ouvrages dont 56% de ponts et 35% de dalots. Ce réseau supporte la circulation de près de50 millions de véhicules km/jour réalisée par un parc de 1,5 million de véhicules.

De son côté, le chemin de fer, long de près de 2000km assure le transport annuel de plus de 30 millions de tonnes de marchandises et 1 million de voyageurs.

Bénéficiant d’un littoral long de 3500 km répartis sur l’Océan Atlantique et la Mer méditerranée, le Maroc dispose de 27 cités portuaires et 30 portsauxquels s’ajoutera le port de Tanger- Med, assurant un trafic de près de 60 Millions de tonnes et le transport de 4 millions de personnes.

Le Maroc dispose, par ailleurs, d’une quinzaine d’aéroports à vocation nationale et internationale qui assurent annuellement le transport de 7 millions de voyageurs et 51 Millions de tonnes de fret.

Si les réformes politiques, économiques et socialesréalisées et celles en en cours de réalisation au Maroc, assurent la visibilité des investisseurs nationaux et étrangers qui constituent les principaux acteurs de la réalisation d’une croissance soutenue et partant de la création d’emplois, les infrastructures et les équipements sus indiqués constituent le socle d’une économie compétitive.

Ceci étant, l’ancrage de l’orientation libérale de la politiqueéconomique du Maroc, son ouverture conséquente sur le monde extérieur et son arrimage à l’économie de l’Union Européenne avec laquelle notre pays est liée par un accord de libre échange, constituent un stimulant pour atteindre les objectifs des réformes sus indiquées et un pari que les différentes composantes de la société Marocaine doivent gagner.

C’est dans ce cadre que s’inscrit l’action dela Fédération du Transport de la CGEM (FT/CGEM) qui regroupe 16 organisations nationales de transport et de logistique aux plans urbain, national et international, de personnes et de marchandises.

Sa principale mission consiste de manière générale, à contribuer au développement du secteur du transport routier et à défendre les intérêts de ses membres, dans la cadre de l’intérêt général, afind’une part, en interne, de rendre compétitives les différentes branches de l’économie et de rationaliser la distribution des biens et d’autre part, à l’échelle internationale, de permettre aux produits marocains d’être concurrentiels par la consolidation des positions acquises et la conquête de nouveaux marchés.

La FT/CGEM veille pour que les activités des différentes fédérations et AssociationsNationales qui la composent s’intègrent dans le processus de modernisation de leur exploitation dans le cadre d’un système de transport cohérent Cette action devra être poursuivie et intensifiée du fait de :
➢ La proche exploitation du port de Tanger Med qui transformera la région du Nord du Maroc en grande plateforme logistique, avec deux zones franches industrielle et commerciale. Ce portpermettra un gain de coût en logistique estimé à 40% par rapport au port de Casablanca. Conjuguée aux efforts des opérateurs du transport, cette réalisation pourra ramener, en effet, le coût de la logistique de 20% actuellement de la valeur ajoutée des exportations Marocaines à moins de 15%, afin que les produits exportés par le Maroc soient concurrentiels par rapport à ceux de ses voisins de...
tracking img