Le sida au congo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1482 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Foubert Florian 5°D

Le sida au Congo

« La population congolaise atteint un seuil de 10% de séropositifs, et parmi ceux-ci, certains n’ont pas conscience qu’ils sont porteur du virus. Ils continuent donc à avoir des rapports sexuels non protégés et contaminent dès lors les personnes saines.
Il faudrait mettre en place plus d’organismes de prévention, car à cause du sida le peuplecongolais pourrait connaitre un ralentissement démographique dans les années à venir.
Ceci dit le taux de natalité est toujours en augmentation. »
[pic]

1) Introduction

Le sida au Congo est l’une des causes principales de la mortalité du pays ;
Cette maladie affecte non seulement le peuple mais aussi toute l’économie du pays,
la mortalité infantile est en hausse, les femmesmeurent plus tôt que les hommes et tout ces problèmes se répercutent sur la société Congolaise.

Est-ce que les pays d’Afrique tel que le Congo sont voués à se développer très lentement à cause des maladies et de la pauvreté ? Que devons nous faire pour lutter contre ce phénomène qui fait chaque année des milliers de morts en Afrique ?

J’ai choisi ce sujet car onentend beaucoup parler du sida en Afrique, mais je ne connaissais pas l’ampleur réelle des dégâts, de la difficulté pour les Africains de lutter contre cette épidémie. Je voulais aussi savoir pour quelle raison le sida se développe plus dans les pays du sud que chez nous. J’ai trouvé beaucoup de réponses à mes questions à travers ce dossier.

2) Origine du sida

Le premier casconnu du sida remonte en 1959 à Kinshasa, dans le Congo belge, où une prise de sang a été faite sur un homme inquiétant les médecins. Mais ce n’est qu’en 1981 que la maladie est officiellement reconnue.
Au début de l’épidémie, cette maladie était attribuée aux homosexuels, elle fut d’ailleurs
appelée par certain «  le cancer des homos ».

Suite à l’infection grandissanted’usager de drogue par injection intraveineuse, on comprit que le sida pouvait toucher tout type et toute classe de catégorie d’individu.
Depuis lors, des chercheurs essayent toujours de trouver un vaccin efficace contre l’une des maladies les plus rependues sur le globe terrestre.

3) La progression du syndrome

3.1) Croissance démographique

Au Congo, l’espérance de vie était de plus oumoins 48 ans, mais si le sida n’avait pas été la, elle aurait pu être de 54 ans.

Le nombre de jeunes possédant le virus et âgé de moins de 15 ans est en constante augmentation, Les revenus déjà faibles des habitants ajoutés aux manques d’hygiène, et aux problèmes de maladies ne font qu’empirer la situation des familles congolaise.

Due au Sida, la croissance démographique chute et la pauvretéaugmente car il conduit au manque de bras valides pour le développement de la société économique.[1]

République démocratique du Congo - Croissance démographique (Taux de croissance) (%)

[pic]2

3.2) La lutte contre l’ascension du sida

L’état congolais a réagit rapidement pour réduire la propagation du virus, il a mis un comité de lutte contre le sida en place avec l’appui du présidentet a crée des centres de traitement qui sont gratuit et cela avec le soutien de l’OMS (organisation mondiale de la santé) mais aussi de l’ONU qui s’est investit énormément dans ce qui concerne la lutte contre le sida en Afrique. Ils essayent d’améliorer l’organisation des soins et de préventions au Congo pour que les gens soient au courant des moyens de contraception et des traitements possibles.Des actions comme le dépistage automatique des donneurs de sang ont révélé que sur 25.000 donneurs, 6.8% d’entre eux étaient séropositif.[2]

Il y a plusieurs domaines dans lesquelles des efforts sont fourni :
-Maternité sans risque et soins au nouveau-né
-Santé sexuelle et santé de la reproduction des adolescents
-Planification familiale
-Lutte contre les maladies sexuellement...
tracking img