Le tartuffe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (443 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Le tartuffe » est une comédie écrite par Molière, représentée pour la première fois en mai 1664. Molière écrivit cette pièce suite aux agissements de la compagnie du Saint sacrement (sociétécatholique fondée par Henri de Levis en 1627). Molière traitera ainsi plusieurs sujets à l’époque taboue comme l’hypocrisie liée à la religion et le mariage forcé. Alors qu’elle plut au roi, elle fut malgrétout censurée car donnant une mauvaise image de la dévotion des croyants. Tartuffe, hypocrite et faux dévot manipule en toute impunité Orgon (personnage naïf et entêté) et Madame Pernelle, sa mèrequi sont d’ailleurs les seuls à le croire. Il y parvient en imitant grossièrement la dévotion et par le biais devient son directeur de conscience. Ainsi, Tartuffe se voit proposer la main de la filled’Orgon alors qu’il essayait en vain de séduire la femme de son bienfaiteur, Elmire . La dudit Elmire, décide alors d’agir. Face à l'incrédulité et à l'aveuglement de son mari, elle tend un piège àTartuffe, lequel démasqué sera chassé de chez Orgon . Seulement, précédemment Orgon sans la moindre once de réflexion a choisi de modifier son testament en faveur de Tartuffe. Alors Tartuffe, essayera envain de chasser Orgon de sa propre maison. Enfin, il usera de papier compromettant remis par Orgon pour le dénoncer au Roi, lequel ayant conservé son affection pour Argon, lui pardonne et fait arrêterTartuffe. Madame Pernelle semble être une caricature de l’aveuglement de l’époque. Elle est par ailleurs favorable à Tartuffe, qu’elle pense réellement pieu. Ainsi elle ne paraît pas objective.(ex : Onn'y respecte rien, chacun y parle haut, - Et c'est tout justement la cour du roi Pétaud).Constamment colérique et mécontente, elle se manifeste par des interruptions successives .Chaque portraitqu’elle dresse de ses connaissances est effectué de la même façon, c'est-à-dire qu’elle met constamment l’accent sur le principale défaut (Par exemple dans la scène I, « Vous êtes, mamie, une fille...
tracking img