Le viol comme arme de guerre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2260 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
I) Le viol : une arme de guerre
Viols de guerre, collectifs, organisés, systématiques ... des façons de décrire différentes démarches aboutissant à la terreur, à l'humiliation à vie ou à la mort. Les viols de guerre, c'est utiliser le ventre des femmes pour y introduire de force des gènes (conquête ou marquage d'un territoire et de ses richesses, fragilisation, annihilation ou destruction d'unesociété, d'une communauté ou d'une ethnie) et/ou des maladies (extermination à long terme) et/ou pour déplacer des populations en les poussant à l'exode ou en faisant fuir, soit de sa propre initiative soit poussée par l'époux ou la famille ou par le simple regard des autres, la femme violée.
A/ Les différents types de viols

* Les viols systématiques
Les viols systématiques sontdéfinis dans le 1er texte comme étant « …ceux qu’un soldat et pas seulement un milicien ivre, doit accomplir comme action inscrite dans le programme de la guerre ». Le recours au viol pendant la guerre est donc lié « essentiellement au but politique au nom duquel la guerre est menée ». L’’auteur souligne que les violences sexuelles en temps de guerre ne sont pas une nouveauté, ce qui a changé, c’est leurvisibilité qui s’est traduite par une plus grande plainte des victimes. En Bosnie, les viols sont au cœur du projet politique qui constitue l’argument de cette guerre. Ces viols ont été encouragés, organisés, ordonnés par l’appareil étatique. Ainsi, des femmes et des fillettes ont été systématiquement violées lors des pillages de leurs villages. Les viols systématiques ont été utilisés je cite «(…) comme tactique dans un projet politique et non pas produits uniquement par la conjugaison de l’impunité d’une situation de guerre et la violence présumée des pulsions de la soldatesque (…)». Ces viols s’inscrivent dans une logique d’épuration ethnique décidée par les autorités. Leur programme de l’épuration ethnique englobe des viols, des tortures, des assassinats et des grossesses forcées.Notons que les femmes sont davantage exposées à des risques de violences physiques et sexuelles que les hommes et, qu'en période de conflit armé leur appartenance à une communauté augmente considérablement ces risques. Selon Karima Guenivet « l'inacceptable est que les horreurs infligées sont beaucoup plus massives, plus fréquentes et désormais plus orchestrées: les femmes ne sont pas uniquementviolées parce qu'elles sont des femmes, mais parce qu'elles sont liées à une ethnie ou à une idéologie politique. » En effet, les assaillants choisissent d’attaquer prioritairement la femme car elle est le symbole de la communauté dans sa féminité et sa maternité et sa capacité à
procréer. Elles constituent une cible stratégique qu'il faut détruire pour vaincre l’adversaire. Pour illustrer cepropos, je cite la phrase du général Mladic, chef militaire des Serbes de Bosnie « ce qu’il y a de plus sacré pour moi, ce sont la terre et les femmes, parce qu’elles créent la vie ».
Il existe également des camps de viol en Bosnie où les femmes sont violées jusqu’à être enceinte, puis enfermée jusqu’au jour où elles ne peuvent plus avorter (7 mois de grossesse). On pourrait s’étonner de larecherche des grossesses forcées par les ennemis de cette communauté en ce qu’elles fourniraient de nouveaux soldats contre eux ! mais la volonté de l’ennemi est autre, il souhaite détruire la femme en l’utilisant pour créer une nouvelle race.
* Les Viols punition
Les populations soupçonnées d’avoir soutenu l’ennemi ou le camp adverse faisaient
souvent l’objet de viol. Les combattants débarquaientdans les villages et s’adonnaient au viol
des femmes et des fillettes dans le but de terroriser les populations, les humilier et pour leur
ôter l’envie d’apporter à leur ennemi leur soutien. Le viol était également utilisé par les
combattants pour renforcer leur mainmise sur une région et une population particulières. On retrouve aussi dans les viols punition les viols dans le contexte de...
tracking img