Le voile selon le centre d'action laïque par p. grollet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1257 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Objet : Signes d'appartenance religieuse ou partisane à l'école

Signes d'appartenance religieuse ou partisane à l'école

L’analyse du CAL

Question : qu’est-ce qui fait que l’immixtion du religieux dans les services publics en général soulève de telles passions, fait couler autant d’encre ?

Réponse : l’indifférence grandissante face au retour des institutions religieuses, alors qu’àl’intérieur de celles-ci, certains courants se radicalisent.

Le CAL réaffirme et clarifie son appel à l’impartialité des services publics, qui exclut le port visible de tout signe distinctif d’ordre religieux, philosophique ou partisan dans le chef de leurs représentants. En ce compris dans les établissements d’enseignement.

Concernant l’école, le CAL réaffirme la nécessité d’un cadre éducatifdélivré de tout particularisme exacerbé, tant de la part du corps enseignant que des élèves, de nature à entraver l’impartialité de l’établissement tout entier. L’enjeu est de préserver l’une des missions centrales de l’école : rassembler tous les élèves et contribuer à la construction d’une citoyenneté qui conjugue les différences sans les opposer. Il constate qu’aujourd’hui, les conditions nepermettent plus de faire l’économie d’un cadre légal clair.

Les motivations
Dans un communiqué de presse daté du 11 février 2008, le Centre d’Action laïque tirait déjà la sonnette d’alarme en égrenant quelques exemples flagrants témoignant de l’ingérence du religieux dans la société civile : le discours du président Sarkozy à Latran, l’appel de l’archevêque de Canterbury à faire à appliquer lacharia en Grande-Bretagne, la fatwa contre Ayaan Hirsi, l’ingérence de l’église catholique dans la campagne électorale espagnole, la flambée du créationnisme tant en Europe qu’aux Etats-Unis, le racolage en rue par les pentecôtistes… Cette liste s’allonge régulièrement.

Or, pendant que nous débattons du port du voile dans les écoles belges, les lobbys religieux, eux, s’activent dans lescoulisses du Parlement européen, avec la bénédiction de la Commission Barroso. (Voir exemples en note de bas de page[1].)

Changement de cap
A la lumière de ce phénomène, le Centre d’Action laïque réuni en conseil d’administration extraordinaire ce 16 septembre, a arrêté une nouvelle position, considérant l’évolution de la situation : la réalité d’hier n’est plus celle d’aujourd’hui.

Ce 2 juillet,réagissant à une note du SPF Justice, le CAL a publié une Carte blanche dans laquelle il appelait le pouvoir politique à légiférer sur la question de l’impartialité des pouvoirs publics dans tous ses aspects. Cette position du CAL ne vise bien évidemment que les agents desdits services publics et non les utilisateurs.

Les événements récents survenus à Anvers et à Dison démontrent de façon clairela nécessité absolue d’un cadre légal, écartant également de l’école le port de tout signe distinctif religieux ou philosophique, tant pour le personnel éducatif que pour les élèves.

Dans l’enceinte de l’école, cette question revêt un caractère délicat, compte tenu du risque de relégation, de stigmatisation et d’entrave à la liberté individuelle. Le CAL en est conscient, mais tient à préserverl’intégrité des élèves, tant physique que morale, et à leur offrir un cadre éducatif délivré de toute tentation prosélyte. Cet impératif est prioritaire.

Etat des lieux
Le CAL a soutenu, et soutient toujours, la proposition de loi déposée par les Sénateurs Mahoux, Defraigne et consorts dont la discussion en Commission des Affaires institutionnelles ne peut être retardée. Nos responsablespolitiques préfèrent-ils la cacophonie actuelle, potentiellement porteuse de violence et d’injustices, à un cadre légal strict ?

Ne soyons pas naïfs : dans notre pays, l’inscription du principe de laïcité dans la Constitution, que nous souhaitons tous, est lourdement handicapé par le rapport des forces politiques actuellement en présence. Par contre, des lois et des décrets garantissant...
tracking img