Lecture cursive

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1459 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LECTURE CURSIVE

1) Définition : Le Naturalisme
Le naturalisme est un mouvement artistique et littéraire de la fin du XIXème siècle, né dans le prolongement du réalisme. C’est un phénomène d'époque. Il résulte de l'influence des sciences, de la médecine expérimentale et des débuts de la psychiatrie. Plus anciennement, le mot "naturalisme " désignait en philosophie le " système de ceuxqui attribuent tout à la nature comme premier principe ". Le naturalisme n'admet pas les héros, seulement la vie telle qu'elle est sans aucune exagération. C’est un mouvement littéraire principalement animée et illustrée par Emile Zola, fixant comme mission au romancier de peindre objectivement l'Homme et la société.
Le roman naturaliste est la reproduction exacte de la vie, en l'absence de toutélément romanesque. Le romancier s'engage à reproduire le plus fidèlement la réalité dans ses œuvres.
L’écrivain possède la même démarche que le savant. Celui-ci formule d'abord une hypothèse qu'il vérifie ensuite par l'expérience. En analysant des écrits, on remarque que les différents thèmes des œuvres ont préalablement fait l'objet d'une certaine recherche et d'une documentation poussée.
Lenaturalisme compte des caractéristiques fondamentale ; c’est-à-dire le milieu social : le romancier invente une situation, il place le personnage chargé d'une lourde hérédité dans un milieu défini (ouvrier, mondain, etc.) Le Naturalisme étudie l'hérédité et le milieu, le monde du travail, les paysages urbains et les tares physiques et psychiques.

2) Les Rougons-Macquart d’Emile Zola.

Letitre générique Les "Rougon-Macquart" regroupe un ensemble de vingt romans (qui s’ouvre avec La Fortune des Rougon en 1871 et s’achève avec Le Docteur Pascal en 1893) écrits par Émile Zola entre 1871 et 1893. Il porte comme sous-titre Histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire, comme le prouve cette phrase de Zola: "Les Rougon-Macquart personnifieront l’époque, l’Empirelui-même." Inspiré de la Comédie humaine de Balzac, l'ouvrage a notamment pour but d'étudier les imperfections héréditaires d'une famille sur cinq générations, originaire de Plassans ( qui est le nom d’une ville imaginée par Zola qui désigne à la fois deux villes : Aix-en-Provence et Lorgues dans le Var ). Avant même de rédiger le premier roman de la série, Zola avait dressé en 1868 et en 1869 unarbre généalogique de ses personnages. Modifié en 1878, puis en 1889, l'arbre sera publié sous sa version définitive en 1893. Chaque membre de la famille possède une case composée elle-même de trois parties : un bref résumé chronologique de sa vie, ses tendances héréditaires, son métier et éventuellement des détails sur sa vie actuelle, quand il n'est pas mort. Pour l'hérédité, Zola s'est inspiré destravaux du docteur Claude Bernard à qui il emprunte des termes tels que élection (ressemblance exclusive avec l'un des deux parents), mélange soudure (fusion des traits du père et de la mère dans le même produit) ou innéité (absence de traits héréditaires).
Dans ces ouvrages, Zola veut dépeindre la société du Second Empire de la façon la plus complète possible, en n'oubliant aucune descomposantes de cette société et en faisant une large place aux grandes transformations qui se produisent à cette époque (exemple : urbanisme parisien, grands magasins, développement du chemin de fer). Cet ensemble de romans marque le triomphe du mouvement littéraire appelé naturalisme, dont Zola (et d’autres écrivains) est le principal représentant.

3) Roman choisi : Le Rêve d’Emile Zola.

Le Rêveest un roman d’Émile Zola publié en 1888, le seizième volume de la série Les Rougon-Macquart. Zola y aborde le thème de la religion, mais de façon beaucoup moins violente et polémique qu’il ne l’avait fait dans d’autres romans. Cette fois-ci, il s’intéresse à la foi populaire et au renouveau du mysticisme dans la société française de la seconde moitié du XIXe siècle.

4) L e travail de...
tracking img