Les ayoreos

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1134 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Les Ayoreos sont divisés en plusieurs sous-groupes. Les plus isolés sont les Totobiegosode (dont le nom signifie ‘gens du lieu des cochons sauvages’). Depuis 1969, beaucoup d’entre eux ont été forcés de quitter la forêt, mais certains évitent toujours tout contact avec le monde extérieur. »
On nous dit ici que les Ayoreos sont enfaite un ensemble de plusieurs petit groupes. De plus, Bien quecertain sont allé vivre autre part que dans la forêt, ils ne souhaitent pas avoir de contact avec la technologie mais c’était en 1969.

« Leur premier contact durable avec les Blancs date des années 1940 et 1950 lorsque les fermiers mennonites établirent des colonies sur leur territoire. Les Ayoreos résistèrent à l’invasion et les conflits firent des victimes des deux côtés. »
Les Ayoreos n’onteu des contacts avec les gens extérieurs que lorsque ceux-ci sont venus à eux. Ce peuple autochtone ne souhaitait pas les rencontrer. Cela c’est produit de force. Ce fut entre 1940 et 1950.

« En 1979 et 1986, les missionnaires évangélistes américains des New Tribes Mission encouragèrent l’organisation de ‘chasses à l’homme’ au cours desquelles de nombreux Totobiegosode furent forcés de sortirde la forêt. Plusieurs Ayoreos moururent au cours de ces affrontements et par la suite d’autres succombèrent aux maladies. »
En 1979 et 86, les Ayoreos ont été attaqué par ces blancs qui venaient à eux. Une grande partie de la population fut tué non seulement par les batailles mais par des maladies qui leurs ont été transmises.

« D’autres groupes totobiegosode sortirent de la forêt en 1998 et2004, les invasions répétées de leur territoire les obligeant à abandonner leurs maisons et bouleversant leur vie. Un nombre indéterminé nomadise toujours dans la forêt. »
Cette attaque ne se produisit pas qu’une seule fois, les Ayoreos n’ont pas eu le choix de rester ou de partir. Heureusement, certain restent encore dans leur lieu de vie de base.
http://www.survivalfrance.org/peuples/ayoreo[pic][pic]

«  Les Ayoreos sont des chasseurs-cueilleurs nomades [...] »
« A quels problèmes sont-ils confrontés? Pendant les années 1970 et 1980, les Ayoreos furent confrontés à une intense activité missionnaire […] Ils encourageaient les Ayoreos convertis à poursuivre en forêt leurs ennemis traditionnels, les groupes nomades encore non contactés, pour les amener de force à leur base. Il enest résulté de violents conflits et plusieurs décès, les Indiens étant exposés, au camp missionnaire, à des maladies contre lesquelles ils n'avaient pas d'immunité. A l'encontre de la Constitution paraguayenne qui leur en garantit la propriété, leur terre fut presque totalement confisquée par les fermiers; les indigènes ont beaucoup souffert de ce vol et, chassés de leur forêt, eurent les plusgrandes difficultés à assurer leur subsistance »
Leurs problèmes : Dans les années 1970 et 1980, des missionnaires ont voulu convertir les Ayoreos à leur religion et les pousser à convertir les autres. Avec l’arrivée de ces « blancs », ils ont été confrontés à de maladies contre lesquelles ils n’étaient pas protégés. Chassées de leur forêt, ils ont eu beaucoup de mal à subvenir à leurs besoins.« Qui sont-ils? L'une des 18 ethnies indigènes vivant au Paraguay. Leur habitat traditionnel
Est le Chaco, une vaste région de forêts broussailleuses entrecoupées de rivières et de marécages, qui couvre toute la moitié occidentale du Paraguay et qui s'étend à d'autres pays. Les Ayoreos vivent en partie au nord-ouest du Paraguay et en partie en Bolivie orientale. »http://lebatondeparole.e-monsite.com/rubrique,les-ayoreo,304187.html
2em texte parlant de l’habitat : « Les Ayoreos vivent dans le Parc national du Gran Chaco, créé en 1995, où s’étend la plus grande forêt sèche tropicale d’Amérique (3.4 millions d’hectares protégés). »
http://www.globalresearch.ca/articles/LAD209A.html
Ils ne sont pas les seuls peuples indigènes à vivre dans le Paraguay, ceux-ci vive plus précisément dans le...
tracking img