Les consortiums d'exportation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 42 (10359 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 août 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
PLAN :

CHAPITRE 1 : Présentation générale des consortiums d’exportation
1) Principales difficultés des PME dans les activités d’exportation
2) Définition, objectifs et types de consortiums d’exportation
A- Définition d un consortium d’exportation
B- Les objectifs d’un consortium d’exportation
C- Typologies de consortiums d’exportation

3) Les étapes de création etservices d’un consortium d’exportation
A- Les étapes de création
B- Les services d'un consortium d'exportation

4) Expérience italienne en matière de consortium d’exportation

CHAPITRE 2 : Expérience marocaine en matière des consortiums d’exportation :
1) Opportunité de création de Consortiums d´exportation et cadre juridique :
A- L’adaptation du concept de Consortium » aucontexte marocain et les conditions de succès des consortia d´exportation au Maroc
B- Les secteurs offrant des opportunités de création de consortiums d´exportation au Maroc
C- La répartition régionale des consortiums au Maroc
D- Problématique de la forme juridique des consortiums d’exportation au Maroc

2) Appui et soutien au développement des consortiums d’exportation au Maroc :A- Fonds d’appui aux consortiums d’exportation
B- Rôle de l’ASMEX dans l’appui des consortiums
C- Appui des autres organismes intervenants

3) L’OCE et le système d’agrégation :
A- Le cadre général de la stratégie de l’OCE
B- Les objectifs de la stratégie de l’OCE pour le soutien des petits producteurs
C- Les moyens d’invention de l’OCE et son cadre légal
D- Rôle del’OCE dans la promotion du concept de « Consortium » auprès des petits et moyens producteurs
CHAPITRE 3 : Cas pratique de mise en place d’un Consortium à l’exportation (secteur de la chaussure)
1) Présentation du secteur de la chaussure
2) Choix des entreprises constituant le consortium:
3) Mode de gouvernance et statut juridique :
4) Plan d'action :

INTRODUCTION :

A l’heure dela globalisation des entreprises et de la mondialisation des marchés, les pays développés, et même ceux en voie de développement, ont compris que la création d'emplois, la compétitivité et la croissance de leur économie ne pouvaient être portées uniquement par les grandes entreprises globalisées, mais que les PME/PMI, mise en réseau et bien ancrées à leur territoire, sont porteuses d’unecroissance durable et peuvent assurer à leurs pays un avantage concurrentiel non négligeable.
Au Maroc, les PME/PMI, qui constitue une large frange du secteur industriel (plus de90% des entreprises), sont confrontées à des problèmes spécifiques incombant à l'insuffisance de leur taille critique et qui concernent des aspects liés à la difficulté d’accès au financement, au manque de visibilité, de gestionstratégique des compétences et d’innovation, à la difficulté d'accès à certains marchés de taille importante, à la défaillance de leur mode de gestion qui reste familiale et élémentaire, à la non connaissance du client final, etc.
Ces problèmes, qui ne sont pas la panaché des PME/PMI marocaines, ont une dimension internationale et impactent négativement ces dernières, les empêchant de pénétrerles marchés extérieurs et in fine diversifier les débouchées de leurs produits. En réponse à cette problématique, le concept des Consortia à l’exportation a été adopté par plusieurs pays, dont le chef de file sans conteste reste l’Italie, et a donné ses fruits leur permettant ainsi de bien se positionner sur l’échiquier du commerce international. Le Maroc a également emboîté le pas à ces pays maisce concept n’est pas encore assez répondu au sein de notre tissu économique.
Au cours de notre travail on va essayer de répondre à la problématique suivante :
Est-ce que les consortiums sont un modèle adapté à la PME marocaine, quel rôle pourraient-ils jouer et qu'elles sont les stratégies adoptés pour leur développement ?
Chapitre I : présentation des consortiums d’exportation

1)...
tracking img