Les contes : reflet de nos rêves ou de nos peurs ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1094 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Contes de Perrault illustrés par Gustave Doré dans l’édition Hetzel au 19ème siècle nous plongent dans un univers enchanté où les marraines-fées aux baguettes magiques, les belles princesses et les princes charmants côtoient des ogres affamés et des loups retors au fond de forêts profondes et terrifiantes. On peut donc se demander si cet univers onirique n’est pas au fond le reflet de nosrêves ou de nos cauchemars intimes. Nous verrons dans un premier temps lesquelles de nos aspirations sont ici mises en scène puis quelles angoisses sont représentées.

I — Les Contes comme les illustrations mettent en évidence certaines envies, certains rêves

— Univers idyllique où les difficultés se résolvent à coups de baguette magique par des marraines fées protectrices et bienveillantes :quand Cendrillon veut aller au bal, son souhait est immédiatement exaucé • où le héros dispose d’atouts fabuleux : les bottes de sept lieues aideront le Petit Poucet, la forêt protégera la Belle au bois dormant jusqu’à ce que son prince la trouve
— Personnages proches de la perfection qui nous renvoient une image idéalisée de nous-mêmes : ils sont parés de toutes les qualités : beauté éblouissantedes jeunes filles comme Grisélidis, Peau d’âne ou la cadette des Fées + toutes les vertus morales : courage et intelligence du Petit Poucet, patience, douceur, générosité de Cendrillon, PA, Grisélidis
— Leur destin est exceptionnel : ils savent triompher des épreuves, même s’ils ont des handicaps : le Petit Poucet en dépit de sa petite taille sortira vainqueur
— La fin est toujours synonyme deréussite : le personnage principal trouve le bonheur
• La richesse est au rendez-vous : la bergère ou la souillon deviennent princesses, vivront dans des châteaux ou des demeures fastueuses ; le Petit Poucet ou le Chat botté feront le bonheur des leurs en les faisant vivre dans l’abondance – l’ascension sociale ou la sécurité matérielle récompensent leurs vertus
• L’amour est l’autrerécompense : les cœurs purs faits l’un pour l’autre se rencontrent toujours, s’aiment et se marient lors de fêtes féériques (mariage de Peau d’Ane ou de Cendrillon)
— Ce même climat règne dans certaines des illustrations de Doré :
• Peau d’Ane déchue de son statut de princesse doit partir seule vers son destin mais Doré la représente « dans un joli cabriolet attelé d’un gros mouton qui savait tous leschemins » : le premier plan sous les arbres est sombre mais au bout du chemin la lune éclaire la scène, symbolisant l’espoir d’une issue favorable ; devenue pauvre bergère, on la voit se préparer à se baigner dans une nature paisible, son troupeau gambadant autour d’elle.
• Lorsque le prince trouve la Belle endormie le même climat féérique règne : dans un somptueux décor gothique, la jeune princesseprotégée par une nature foisonnante dort paisiblement baignée par la lumière tandis que le prince la découvrant ouvre les bras et accourt vers elle.
• Cendrillon lors du bal est le point de mire de tous les regards et le centre vers lequel converge la même exclamation : « Qu’elle est belle ! »

II — Mais ces récits illustrent aussi des peurs profondes, élémentaires, fondamentales qui noushantent.
— Ne pas être aimé des siens, ne pas être reconnu à sa juste valeur pour au contraire se sentir injustement humilié par ceux-ci, rejeté ou exclu, voilà une situation récurrente dans les Contes : dans « Le Petit Poucet », toute la famille se moque de ce petit dernier taciturne et les parents abandonnent leurs enfants au fond de la forêt ; Cendrillon doit subir les humiliations de sabelle-mère et de ses demi-sœurs sans pouvoir compter sur l’aide de son père tout comme la cadette des Fées victime de sa propre mère qui ne l’aime pas.
— Dès lors, le héros se retrouve seul face à son destin et doit assumer, aller vers l’inconnu en ne comptant que sur ses propres moyens : c’est Peau d’Ane devant quitter le château, la prospérité et la sécurité, pour devenir une souillon qui garde...
tracking img