Les crises de la guerre froide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (611 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les crises de la guerre froide

Quel fut leur rôle dans l'évolution des relations internationales ?

I - / Le blocus de Berlin, juin 1948-mai 1949

Il teste la détermination de l'adversaire
•Après le coup de Prague (février 1948), les Occidentaux (les États-Unis, la Grande-Bretagne, puis la France) décident de reconstruire politiquement et économiquement l'Allemagne en associant leurszones d'occupation (bizone, puis trizone).
• Staline exige le maintien de l'occupation. Pour exprimer son désaccord avec la réforme monétaire qui institue le Deutschemark dans la partie occidentale del'Allemagne, il décide de bloquer les accès terrestres à Berlin-Ouest, le 24 juin 1948.
•Le pont aérien, organisé par les États-Unis pour ravitailler Berlin (212 000 vols pour 1,7 million de tonnes demarchandises de toutes sortes), amène Staline à lever le blocus le 12 mai 1949 (au bout de 322 jours).

Il consacre la division de l'Europe
•L'Allemagne est séparées en deux États : la RFA(République fédérale allemande créée le 23 mai 1949) et la RDA (République démocratique allemande créée le 7 octobre 1949).
• La satellisation à l'URSS des pays d'Europe de l'Est est confirmée.

La mise enplace des règles de la guerre froide
• L'épreuve de force ne doit pas provoquer de conflit direct.
• Chaque camp organise sa défense (OTAN en 1949 / pacte de Varsovie en 1955).

II - / La guerrede Corée, 1950-1953

La guerre froide devient « chaude »
• Le 25 juin 1950, la Corée du Nord (communiste) attaque la Corée du Sud (sous protection américaine).
• Les forces de l'ONU, dirigées parle général américain Mac Arthur (les Soviétiques s'étant retirés du Conseil de sécurité pour protester contre le refus de l'Assemblée générale de confier le siège permanent de la Chine à la Chinepopulaire), soutiennent le Sud, tandis que le Nord est encouragé par Staline et aidé par les « volontaires » chinois. La guerre fait plus d'un million de victimes.
• L'armistice de Pan Mun Jom, signé...
tracking img