Les droits de l'enfant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2419 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Analyse des documents et extraction des idées à retenir :

1.1 Le document est un article de presse, paru le 13 Octobre 2006 dans le journal Le Monde, écrit par Benoit Hopquin. Le titre « Chronique de clandestins (4) » est précédé du sous-titre, « Le Havre de l’école du Hogar ». Les termes « clandestins » et « école » nous indiquent que le sujet principal s’articule autour des jeunesimmigrés. En dessous, nous apercevons une carte géographique représentant une partie de l’Afrique et de l’Europe Occidentale. Deux cercles entourent les Canaries et le Sénégal reliés par une flèche allant du Sénégal aux Canaries. Ceci montre très explicitement le sens des traversées des immigrés. Cette carte permet aux lecteurs de se repérer dans l’espace et de comprendre, en un rapide aperçu, lesujet abordé.
L’auteur décrit les faits de manière très objective, dans le but d’informer le lecteur de la situation actuelle. Il expose les faits sans donner d’avis personnel ; c’est pourquoi nous pouvons dire que ce texte est de type informatif. Ce sujet d’actualité décrit les raisons d’immigration clandestine et plus particulièrement de celle des enfants africains. Il explique que lesenfants partent travailler, souvent illégalement, dans les pays Européens, afin de soutenir leur famille restée sur place.
Au travers de la vie de trois enfants « Pape Omar, Massek et Modou », l’auteur retranscrit le point de vue des enfants. un aspect culturel africain et enfin l’adaptation des pays « victimes » de cette immigration.
Parmi ces trois enfants, l’un d’entre eux, ainé de lafamille, est devenu « le père de famille » malgré lui, car son père est décédé. Il se doit donc de gagner un salaire et d’envoyer une partie de l’argent à son oncle qui ne cesse de lui demander quand arrivera sa première paie. D’autres travaillent pour payer l’hospitalisation d’un membre de leur famille…
Le voyage vécu par les enfants est périlleux, certains y laissent la vie. Ces traverséesvers Les Canaries se fait à l’aide d’embarcation non sécurisée, avec, le plus souvent un surnombre de passagers.
Une fois sur place, les enfants sont pris en charge par les autorités locales. Ils sont logés dans d’ancienne maison de redressement, des salles d’écoles… A cet instant apparaît la différence des cultures. En Afrique, l’enfant est utilisé comme main d’œuvre peu couteuse, alorsqu’au Canaries, le travail des mineurs n’est pas légal. Voilà pourquoi beaucoup de famille sont déçues d’avoir payé pour ne rien recevoir en retour. Enfin, l’article montre par quel moyen les terres d’accueille s’adapte à ces arrivées d’enfants. Sur un aspect matériel, ces pays se doivent de loger les immigrés. D’autre part, nous apprenons que les autorités Espagnoles tentent d’éduquer les clandestins,et aussi de leur faire oublier les douleurs morales de la traversée.
Il apparaît donc que cet article aborde une forme d’exploitation des enfants, celle du travail forcé, le plus souvent motivé pour des raisons familiales et culturelles.

1.2 Le document 2 est la photographie, prise par Elisabeth Deliry Antheaume, d’une fresque réalisée par les enfants d’une école du Cap, en Afriquedu Sud, en 1998. Cette photographie a pour but de dénoncer les différents abus et dérives des enfants.
Cette fresque représente la perception des droits de l’enfant par des écoliers. Nous pouvons lire, dans le tableau, les revendications de ces derniers, qui, même jeunes, dénoncent les abus infligés aux enfants.
La fresque met en scène quatre personnages. Il s’agit d’une prise de vue deniveau sur une échelle de plan général. La fresque n’a pas été photographiée dans sa globalité, nous distinguons un cinquième personnage sur la droite de la photographie. Tout au long de la fresque, nous apercevons des pieds peints de différentes couleurs. La fresque à été réalisé sur un mur vert avec une partie non colorée.
Sur la moitié gauche de la photographie, nous voyons deux...
tracking img