Les espaces moteurs de la mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1422 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Bataillard Manon TSB

Dissertation philosophie n°1

Sujet: L'égalité est-elle une idée juste?

Pour l'être humain, l'égalité est le principe qui fait que les hommes doivent être traités de la même manière, avec la même dignité c'est à dire le respect, la considération ou les égards que mérite quelqu'un ou quelque chose et qu'ils disposent des mêmes droits et sont soumis aux mêmes devoirs.Nous allons d'abord étudier ce qu'on appelle l'idéal égalitaire, c'est-à-dire la conception de l'égalité qui prévaut dans nos sociétés démocratiques, ce vers quoi on tend sans forcément l'atteindre d'ailleurs. Nous verrons alors que l'égalité et la justice peuvent être deux choses différentes, et que l'on peut parfois accepter des inégalités parce qu'elles sont plus justes que l'égalité.Pourquoi parler "d'idéal égalitaire" ? D'abord parce que l'égalité n'est jamais pleinement atteinte dans la réalité car comme dit: Edouard Herriot "Il est plus facile de proclamer l'égalité que de la réaliser." Pourquoi reste-t-elle donc si difficile à réaliser ? C'est ce que nous allons maintenant essayer de comprendre.
A égalité donc, mais égalité de quoi ? Il est tout à fait nécessaire de poser laquestion. En effet, on va voir qu'il y a plusieurs façons de concevoir l'égalité, et que ces différentes conceptions ne sont pas toujours compatibles. De plus, l'égalité dans un domaine entraîne souvent l'inégalité dans un autre : ainsi, le principe "à travail égal, salaire égal" est un principe égalitaire bien accepté dans nos sociétés, mais qui débouche sur des inégalités, puisqu'il conduit àce que les salaires soient inégaux quand le travail n'est pas le même. Alors de quelle égalité parle-t-on ?
La première égalité est l'égalité des droits, c'est-à -dire l'égalité devant la loi. Elle consiste à garantir à chacun le même ensemble de droits comme par exemple le droit de vote toute personne majeure qu'elle soit riche, pauvre, grand ou gros il a le droit de voter à n'importe qu'elleélection, Les sociétés démocratiques sont nées sur cette forme d'égalité : la Révolution Française a mis fin aux privilèges de la noblesse . On passe d'une société d'ordres à une société démocratique dans laquelle tous les individus sont assurés de bénéficier des mêmes droits même si, rappelons-le, les femmes françaises n'ont obtenu l'égalité des droits politiques qu'en 1946 !
La deuxième formed'égalité est l'égalité des chances. Non seulement on donne à chacun le droit d'accéder à n'importe quelle position sociale ou à n'importe quel bien, mais en plus on garantit à tous les mêmes chances d'accès au départ. C'est une conception de l'égalité bien plus exigeante. Ainsi, les femmes ont le droit de vote et sont éligibles depuis 1946, mais cela n'a pas l'air d'être vraiment respecté, puisqu'iln'y a encore aujourd'hui peu de femmes parmi les députés par exemple.
La troisième forme d'égalité est l'égalité des positions, ou égalité réelle. Il s'agit cette fois d'assurer à chacun non pas les mêmes chances d'accès aux biens et aux positions, mais un même accès effectif. Par exemple, en matière de revenu, l'égalité réelle consiste non pas à ce que chacun ait les mêmes chances d'accéderpar son mérite aux plus hauts revenus, mais que tous aient des revenus au moins approximativement égaux. La loi sur la parité en politique vise ainsi à ce que les femmes prennent effectivement leur place dans la vie politique en imposant non pas l'égalité des chances dans la compétition électorale, mais bien la parité comme résultat puisqu'elle oblige les listes de candidats à comporter 50% defemmes.
On a donc là trois définitions bien différentes de l'égalité. Pour les mémoriser, on peut prendre la métaphore d'une compétition sportive, par exemple courir le 100 m : il y a égalité des droits si on accorde à chacun le droit de participer à la course, égalité des chances si on veille à ce que personne ne dispose d'avantage avant la course (par le dopage ou en mordant sur la ligne de d...
tracking img