Les femmes durant l'histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2359 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire :

Depuis la naissance de la société, la femme a été soumise et exclues de la sphère professionnelle. La collectivité n’évoque que son intérêt pour la famille et uniquement celui-ci. C’est dans le but de fixer les principes de la religion et la morale pour l’éducation des futures générations qu’on lui a apprise les bases de la lecture.

L’infériorité qui la caractérise lui interditle statut de citoyenne et donc l’accès à ses droits. Elle est exclue de la vis politique et des affaires publiques. Pourtant, l’évolution de la société force petit à petit le droit à accorder plus d’intérêt aux femmes car celui-ci doit s’adapter aux évolutions de la société.

Son objectif est la procréation et les travaux domestiques, essentiel à la cohésion de la société. Pourtant ce travailn’est pas reconnu et n’a donc aucune valeur marchande. Il fallu d’abord lui reconnaître ces « vertus » en tant que femme. Mais peu à peu, avec l’évolution de la société qui considéra son potentiel au travail, elle réussit à s’insérer dans la sphère marchande.





Guerre :

La grande guerre a été une avancée dans l’émancipation de la femme. Les hommes étant au front, ce sont les femmes quiont du les remplacer dans les industries et autres domaines pour faire fonctionner le pays en leur absence.

Pourtant, durant l’entre-deux-guerres, tous les progrès acquis par la femme ont été réduits avec notamment le chômage, en conséquence au retour des survivants de la guerre.

Pourtant, lors de la deuxième guerre mondiale, il est admis désormais que les femmes ont un rôle important à jouerdans la prévention des conflits et dans la construction de la paix. Elles se sont énormément investies pour préserver le territoire français. La situation et le regard que la communauté internationale porte sur les femmes a donc commencé à changer.





Législation :

L’acquisition des droits de la femme se fit lentement mais sûrement. La parité semble être une idée que les personnes enpolitique veulent acquérir. On remarque en effet les nombreuses démarches qui ont été effectuées tout au long de l’évolution de la société. Les lois ont donc souvent été remaniée et révisée pour une application, si possible, optimale.

Cependant, la plupart des lois ne sont pas appliquées, et ce n’est pas les sanctions qui manquent. L’idée d’une égalité est rarement prioritaire, surtout face auxpolitiques de lutte contre le chômage. Et quand bien même elles sont respectées, elles ne modifient pas beaucoup les conditions de travail des femmes. , car ces actions sont souvent non coordonnées, d’où une moindre efficacité. De plus, à choisir entre une sanction financière et le respect de l’égalité, les hommes préfèrent encore la sanction plutôt que d’admettre l’utilité des femmes au sein deleurs domaines. De plus, le ralentissement économique a eu pour effet direct de ralentir aussi les politiques publiques favorisant l’égalité entre hommes et femmes, notamment par la prise en charge des enfants via le développement de structures adaptées ou l’extension des congés de maternité ou de paternité. Il faudrait un meilleur investissement dans cette perspective pour que de réels progrèspuissent être constatés dans les prochaines années.





Aujourd’hui :

Avec le temps s’est installé un nouveau modèle de vie : le modèle libéral à deux carrières où les deux membres du couples travaillent à la fois pour la sphère marchande et la sphère domestique. La femme a donc pu accéder au marché du travail.

Néanmoins, le taux d’activité féminin reste encore inférieur aujourd’hui àcelui des hommes, malgré son augmentation. On constate une influence négative sur ce taux par la présence d’enfants, mais également une influence bénéfique en ce qui concerne le domaine scolaire.

Malgré leur présence dans le monde de l’emploi, le chômage frappe plus souvent les femmes que les hommes et de plus, le chômage féminin continu à être considéré comme moins choquant que celui des...
tracking img