Les gens

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (370 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
"Le raisonnement justifiant la vivisection, le sacrifice de créatures que nous considérons comme des êtres inférieurs, diffère peu de celui qui justifie le camp de concentration ou le commerce desesclaves. " Prince Sadruddin Aga Khan
L’argument des vivisecteurs est simple : Puisque l’espèce humaine est la plus "intelligente", elle s’octroie le droit de torturer des espèces dites "inférieures"comme bon lui semble.

Les gens, habitués à voir répandus les cadavres des animaux dans les rayons des supermarchés, sont choqués à l'idée qu'une viande humaine puisse à son tour garnir lesétalages. Mais ne devraient-ils pas plutôt s'étonner de la facilité avec laquelle ils acceptent le sort des animaux ?

Des milliards d'animaux subissent l'irresponsabilité meurtrière de notre espèce, ce quidonne lieu au plus grand massacre jamais organisé dans l'Histoire. Les chiffres ci-dessous reproduits témoignent de son ampleur, en France et dans le monde. Mais si des milliards d'animaux se voientinfligés des traitements qui violent leurs droits élémentaires, une seule violation eût été de trop. Il nous faut mettre un terme le plus vite possible à ce massacre, en reconnaissant aux animaux ledroit de disposer d'eux-mêmes, plutôt que nous servir de matière première ou d'objet de divertissement.
Dans les laboratoires publics et privés, 24 heures sur 24:
1 animal meurt torturé toutes les 12secondes en France

1 animal meurt torturé toutes les 3 secondes en Europe

1 animal meurt torturé toutes les 2 secondes dans le monde.

Les animaux sont considérés comme une marchandise, sousprétexte qu’ils sont d’une autre espèce : c’est du spécisme. 3 millions d’animaux sont tués chaque jour dans les abattoirs français et pour justifier cela, les consommateurs se sont persuadé-e-s quela vie et les souffrances des autres animaux ne valent pas grand-chose : « ce ne sont que des animaux ! ». Leur mise à mort serait un mal nécessaire ; il serait même « naturel » de tuer pour...
tracking img