Les intellectuels peuvent-ils changer le monde ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1450 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les intellectuels peuvent-ils changer le monde ?

Qu’ils soient scientifiques, écrivains, philosophes ou autres chercheurs, les intellectuels se démarquent par rapport aux autres individus de la société .
Perçus comme des êtres à part, ceux que Kant qualifie de savants sont en effet doté d’une réflexion et d’une pensée assez développée . Est intellectuel celui qui combat à l’aide d’idéespour arriver à ses fins en usant à bon escient de son intelligence .
S’exprimant ainsi pour œuvre la plupart du temps dans l’intérêt général pour faire avancer l’Humanité, un intellectuel est avant tout une personne engagée, motivée par ses convictions qu’il partage avec le peuple.
On peut se demander quelle(s) place(s) occupent les intellectuels dans la société ? Pouvons-nous classer les tousles intellectuels au même rang ? Peuvent-ils changer le monde ? Est-il pertinent à ce jour de continuer de parler d’intellectuels ?
Nous discuterons ainsi de ces problèmes posés en se penchant dans un premier temps sur ce que les intellectuels sont en mesure de faire ( et ont déjà fait ) pour faire changer le monde, avant de se questionner sur leur rôle qui peut-être limité .

Lorsque l’ons’interroge sur le fait de changer le monde, on entend dans ce sens l’améliorer . Cela passe par un combat . Combat contre les injustices qui gangrènent l’Humanité depuis tout temps . L’intellectuel rentre alors sur scène . Ne défendant pas forcément une cause collective, ce dernier s’attèle à défendre sa cause, le plus souvent en la rendant publique et en l’argumentant . Ainsi, les philosophes desLumières (18ème siècle ) - qualifiés de savant par Kant - s’opposaient avec véhémence à la Monarchie Absolue en France, et ce à l’aide d’écrits visant l’opinion publique . Leur combat de plus d’un siècle finit par payer en 1789 avec la Révolution Française et l’élaboration des droits de l’Homme et du citoyen qui fut une avancée grandiose pour le peuple . On voit bien ici que le courant de pensée desLumières est parvenu à déchoir la souveraineté d’un Roi et d’instaurer un Etat plus « juste » pour la population .
L’affaire Dreyfus place l’écrivain Zola avec sa lettre « J’accuse » qui s’adresse au plus hautes instances de l’Etat, se place en défenseur des droit universels . Témoignant de l’intellectuel engagé, cette affaire qui a rapidement pris une dimension philosophique, au-delà des valeurspolitiques défendues . L’opinion publique à été mise au parfum grâce à la publication de l’accusation par le journal l’Aurore . Le jugement a ainsi été revu : l’affaire consacre ainsi le triomphe de la IIIe République, dont elle devient un mythe fondateur . Ici, ce qui était au départ un combat d’idées est aller jusqu’à remettre en cause le système juridique et les instituions d’un pays .
Plusrécemment, on peut s’appuyer sur le mouvement féministe du 20ème siècle qui permettra de faire voter une loi sur l’interruption volontaire de grossesse; mouvement mené par Simone Veil . Bien qu’insérée dans le gouvernement français, ce combat coûta au Ministre de la Santé de l’époque des attaques de la part de l'extrême-droite et même d'une partie de la droite traditionnelle tant la mesure étaitimpopulaire, voire inadmissible pour l ’Eglise .
Les intellectuels sont ainsi des personnages s’opposant à la sphère politique en place car progressistes . Pourtant, ce n’est pas le cas pour tous : on trouve aujourd’hui des intellectuels en accord avec le pouvoir en place, et qui donc semblent avoir perdu leur esprit critique . Assistons-nous à une évolution du personnage de l’intellectuel ? Leurpouvoir de changer les choses s’amenuise-t-il ?



Des frictions entre intellectuels ne sont pas à écarter : on trouve ainsi une opposition entre des intellectuels médiatisés et institutionnalisés face à d’autres qui restent engagés . Les mission des intellectuels différent alors : Mirabeau nous explique ainsi que « l’action doit se réfugier dans le livre », l’humanité venant...
tracking img