Les khmers rouges

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2134 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Université du Travail

IETS

Dessy Maxime

6 TQ El Au

Travail de fin d’année

Année scolaire 2009-2010

Qu’est ce que l’organisation « les Khmers rouges » ?

[pic]

Présentation des Khmers rouges.

Les Khmers rouges, dont le nom officiel fut successivement Parti communiste du Cambodge et Parti du Kampuchéa démocratique, étaient les membres d'une organisation communiste, fondéeen 1954 dans l'ombre du Parti communiste français. Ses principaux dirigeants furent formés à Paris dans les années 1950 au Cercle des Études Marxistes fondé par le Bureau Politique du PCF en 1930, avant de rejoindre les communistes vietnamiens qui leur permettront de prendre le pouvoir au Cambodge en 1975 au moment où eux mêmes s'emparent de l'ensemble du Vietnam. Ils le garderont jusqu'au 7janvier 1979 date à laquelle l'ancien allié vietnamien envahira le pays pour mettre fin à une série de litiges frontaliers.
Le nom de « Khmers rouges » leur fut attribué par le roi Norodom Sihanouk dans les années 1950 et est utilisé couramment en français à travers le monde. Les révolutionnaires eux-mêmes n'utilisaient pas ce terme et lui préféraient « kampuchéen » à « khmer », qui rappelait tropl'« ordre ancien ».
L'organisation khmère rouge mit en place une dictature d'une extrême violence chargée de créer une société socialiste sans classe et purgée des séquelles de l'influence capitaliste et coloniale occidentale, ainsi que de la religion ! Utilisant des milliers d'enfants et d'adolescents coupés de leur famille et fanatisés, les communistes cambodgiens commirent contre les différentescomposantes de la population khmère un massacre immense (entre 1,5 et 2,5 millions morts selon les estimations), que l'ONU a déclaré comme génocide. Ce bilan range Pol Pot et les autres dirigeants communistes de l'Angkar (un terme khmer signifiant « l'Organisation ») parmi les plus grands criminels contre l'humanité du XXe siècle.
À l’initiative de l’ONU, un Tribunal Spécial pour les Khmers rouges(TKR) a été institué. Le retard apporté à l’organiser a permis à la plupart des responsables de mourir sans être réellement inquiétés. Seuls cinq figures du mouvement ont été incriminées de « crimes contre l’humanité » et « crimes de guerre » : le procès de Kaing Guek Eav, alias "Douch", 65 ans, ancien commandant du centre de torture et d'exécution S-21, installé dans le lycée Tuol Sleng (onestime de 15.000 à 17.000 le nombre des victimes des exécutions et des tortures pratiquées dans ce lieu), est en cours depuis le 30 mars 2009. Devait suivre le procès de Nuon Chea (de son vrai nom Long Bunruot), le numéro deux du régime, considéré comme le plus violent, puis ceux de Khieu Samphan (ex président du Kampuchéa démocratique) et de Ien Sary (ex ministre des affairesétrangères) et de sa femme.
Le fonctionnement du TKR est émaillé d’incidents. Le premier procureur international, le canadien Robert Petit a démissionné en regrettant l’intervention des « autorités non judiciaires ». Des soupçons de corruption des juges cambodgiens ont bloqué un temps le versement du financement international au début de l’année 2009. Un nouvel incident oppose le nouveau procureur,William Smith, avec les autorités cambodgiennes depuis septembre 2009 sur l’extension des inculpations à de nouveaux suspects.[] Le principal dirigeant actuel du Cambodge, Hun Sen, Premier ministre du Cambodge, est un ancien Khmer rouge, ayant fait défection du côté vietnamien en 1977.

Comment cette organisation a-t-elle pris naissance ? Quels en sont les idéologies ?

Les dirigeantsrévolutionnaires cambodgiens sont pour la plupart issus de familles de la bourgeoisie. Beaucoup effectuèrent leurs études dans des universités françaises dans les années 1950. Dans une atmosphère parisienne cosmopolite et propice aux échanges d'idées, ils se rallièrent à l'idéologie communiste.
Une fois revenus au Cambodge, ils tentèrent de développer un mouvement d'élévation des conditions de vie...
tracking img