Les liaisons dangereuses

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (879 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
IV] Les Liaisons dangereuses : roman libertin ?

A) Etude des lettres 47 et 48

a- 1er axe lettres 47 et 48

• Valmont a pour projet de séduire Mme de Tourvel, femme mariée et qui est unefervente dévote ( cette complexité attire Valmont, il est aiguisé par le désir.
« Votre mauvaise tête ne sait désirer que ce qu’elle croit ne pas obtenir » lettre 5 Mme de Merteuil.

• Ila toujours besoin d’obstacles pour nourrir ses arts, il déploie « une méthode » lettre 125, ainsi qu’ « un art de séduire » lettre 34.

• Mme de Tourvel demande à Valmont de quitter Paris, cequ’il fait, et il va renouer avec Emilie, il passe la nuit avec elle dans une « petite maison ». Il enivre avec l’aide d’Emilie un magistrat et prend sa place ( topos du conte grivois ou licencieux où unséducteur raffiné prend la place d’un bourgeois.

LETTRE 47

• Cette lettre pose le contexte de rédaction de la lettre 48, où Valmont écrit sur le corps d’Emilie ( le corps est ravalé austatut d’objet dans les mains du libertin

• Laclos emprunte la scène du pupitre à la tradition de la littérature licencieuse, il fait d’abord un emprunt au poète Grécourt avec Le pupitre mais aussià Voltaire ( l’audace est ailleurs puisqu’ici il y a emprunt : le corps d’une courtisane réduit à un pupitre donc blasfamatoire à l’égard de la religion et de l’amour. Valmont travestit les élans ducorps en élans du cœur grâce à un langage à double entente , il souille donc Mme de Tourvel en évoquant son image au milieu de plaisir.

Bilan :

Laclos part de situation usé pour mettre envaleur les « expériences » auxquelles se livre le libertin. La lettre véhicule de l’honnêteté est détourné de sa fonction première par Valmont.

En quoi les lettres 47 et 48 ont- elles une positioncharnière dans le récit ?

• Elles viennent clore la première partie du roman, elle a mis en place la machinerie Valmont/Merteuil

• La fin de la première partie se clos...
tracking img