Les liaisons dangereuses

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1127 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Synthèse : Les liaisons dangereuses.

A. La marquise de Merteuil.
La marquise de Merteuil, ainsi que le Vicomte de Valmont, est le personnage principal des Liaisons dangereuses. En effet c’est elle qui crée les intrigues (dès la lettre 2 elle demande au Vicomte d’obtenir les faveurs de Cécile par exemple). La marquise s’est créée un personnage à force de nombreux et douloureux efforts,elle devient une libertine qui n’a plus rien à voir avec la fille qu’elle était. Cet ascétisme lui a donc obligé une rigueur presque inhumaine, elle a une morale et même une éthique, même si elle est immorale, avec des principes et des règles très strictes. Elle est experte en l’art de se maitriser, de se contrôler et de se contenir. Elle devient donc comme un mythe car on ne rencontre aucunedescription physique précise d’elle (dû au genre épistolaire) ce qui est le propre d’un mythe.
La marquise est une vraie manipulatrice dont les principaux de traits de caractères sont l’hypocrisie, le cynisme, le sadisme et la jalousie (de Mme de Tourvel notamment qui a inspiré des sentiments amoureux sincères au Vicomte). Elle a une intelligence malsaine et sa première obsession est d’êtresupérieur aux hommes (et aux femmes, mais elle l’a déjà comme acquis). Cela la plonge dans une très grande solitude car elle ne peut se permettre d’être sincère et de se relâcher et quitter cette rigueur que lorsqu’ elle est seule. La seule personne à qui elle peut quelque peu se confier est encore Valmont.
C’est ce qui les rapproche et dès lors leur relation leur devient vitale. C’est d’ailleurs àcause de la mort de Valmont que la marquise vit sa mort sociale. Le conflit naissant pendant le livre entre eux est donc la source de leur déclin. Ils ont besoin l’un de l’autre. A ce propos les sentiments de la Marquise vis-à-vis du Vicomte reste assez trouble. L’on peut penser qu’elle est réellement amoureuse de Valmont ou bien qu’elle est incapable d’aimer et qu’elle veut juste le posséder (d’oùla jalousie vis-à-vis de la Présidente de Tourvel).
La marquise est donc un personnage primordial dans le roman, et difficile à cerner ce qui la rend mythique.
B. Qu’est-ce que le libertinage ?
Le libertinage vient du latin «  libertinus » qui signifie «  affranchi » et «  esclave libéré ». Mais le terme de libertinage n’apparait qu’au XVIe siècle. Il désigne un courant de pensée,revendiquant une prise de liberté par rapports à la religion et aux mœurs, qui grandira pendant tout le XVIIe siècle. Au XVIe les personnes remettant les idées du dogme religieux sont donc considérées comme libertines même si ils ne sont pas spécialement débauché et libertins si l’on prend le mot dans le sens des Liaisons dangereuses.
Dans le roman, c’est le libertinage des mœurs qui s’illustre. Leslibertins sont de vrais hypocrites, bien vus en société en étant de parfait scélérats. Le libertinage prend donc le sens de licence sexuelle et morale et de manipulation pour dominer, c’est la Marquise et le Vicomte qui en sont les représentants dans le roman. Ils sont orgueilleux et méprisant, cela est peut-être encore plus fort chez la Marquise car chez elle vient s’ajouter un libertinageféministe.
Laclos a donc illustré le libertin à sa façon et le sens du mot a encore évolué depuis.
C. Les fonctions de la lettre.
Dans ce roman, les lettres ont deux fonctions : elles nous rapportent l’action et en sont aussi actrices.
En effet elles nous narrent les péripéties mais elles nous permettent aussi de mieux comprendre le fonctionnement des personnages, leur relation et leurs réellesintentions. Grâce à elles on comprend donc mieux le jeu de la Marquise et du Vicomte. Par exemple lorsqu’ils manipulent Cécile et Danceny, l’on se rend mieux compte de leur cruauté et de leur naïve. De plus grâce aux lettres les libertins peuvent plus facilement tromper les personnes (lorsque Valmont timbre la lettre 48 adressé la Présidente de Paris par exemple) Le lecteur sait tout et se...
tracking img