Les noces de figaro

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (295 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Noces de Figaro, Da Ponte et Mozart.
livret d’opéra, d’après l’œuvre d’Augustin Caron de Beaumarchais :
Le Mariage de Figaro.

1)      Naissance de « l’opera seria » au XVII°siècle :
Ce sont des tragédies sur des sujets mythologiques, avec musique.
Orphée de Monteverdi –1° opéra : 1607.
L’Italie est la patrie de ce théâtre musical ; d’où le vocabulairetechnique en italien, le rayonnement dans toute l’Europe des auteurs italiens (ex. : Lully en France)….
 
2)      « L’opera buffa », « l’opéra bouffe » :
Au début du XVIII°, Naples voit ledéveloppement de la comédie en musique : « l’opera buffa » . Les sujets sont modernes : le décor= les rues et les places de Naples, les personnages= des paysans et des bourgeois, le registre=comique.
Le langage musical est moins sophistiqué= abandon des vocalises longues et compliquées de « l’opera seria ».

3) Les conventions de l’opéra=
 
- La « suprématie » de lamusique sur le texte :
Dans l’opéra, la musique domine sur le texte. C’est elle qui est chargée de caractériser les personnages, d’exprimer des sentiments, de créer du sens. Le texte doitservir la musique.
* Récitatifs, airs, ensembles et chœurs :

Le récitatif constitue « la partie théâtrale » ; les autres types de morceaux permettent le développement de « la matièremusicale ». 
 De « la pièce » à « l’opéra » :
 
1)      Un texte abrégé et expurgé.
        Exemple de ’ l’Acte II, scène 1’.
2)      La réinterprétation du personnage de la Comtesse.        La Cavatine et ’ l’Acte II, scène 1’.
3)      Le développement du lyrisme amoureux dans le texte, et surtout dans la musique.
        Airs de la Comtesse et de Chérubin.4)      Le rôle essentiel de la mise en scène (la production Barenboïm/Langhoff en 1999).
        Choix des décors, des costumes, des éclairages et du jeu des acteurs-chanteurs....
tracking img