Les opinions

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2687 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les opinions

Dans notre société, il est entendu que nous devons avoir une opinion sur quasiment tous les sujets que nous connaissons. Nous exprimons nos idées, nous donnons notre avis, nous montrons que l’on s’intéresse à toutes sortes de choses et nous faisons des choix. En quelque sorte, l'opinion nous permet tout simplement de nous exprimer et de nous affirmer. De sorte, que s'exprimer, seprononcer sur de nombreux sujets, c'est accepter une multitude, une abondance et une divergence d'opinions. On se demande donc si toutes les opinions sont acceptables ? Nous répondrons à cette question dans un premier temps en étudiants l’opinion, dans un deuxième temps nous verrons le rejet des opinions et enfin dans un troisième temps nous parlerons de la tolérance des opinions.

I) Avoir desopinions
A) Qu’est ce qu’un opinions ?
Une opinions c’est un jugement’ c'est-à-dire une prise de position sur un sujet quelconque. L’opinion est par nature personnelle c’est pourquoi sur un sujet donné il y aura une diversité d’opinion.
Donner son opinion c’est se prononcer sur le terrain de la vérité en portant un jugement.
L’opinion est souvent un avis sur lequel nous somme d’accord c’estdire «  Moi je pense que…  » , mais peut-être également un avis de désaccord dans l’avis de quelqu’un d’autre «  Je ne suis pas d’accord avec des opinions »
L’opinion participe au besoin de se faire valoir autant que du besoin de dire quelque chose et de donner son avis. En effet dire ce que l’on pense s’est aussi se mettre en avant, montrer que nous avons un avis également.
On distingue deuxtypes d’opinions :
-Une opinion qui trouve son origine d’ouï dire, la où l’incertitude demeure.
Cette opinion relève de la croyance car on l’individu bâtit son opinion à partir de ce que j’ai entendu.
Elle ne découle pas d’une constatation, d’une expérience vécue, ou même d’un raisonnement fondé, et n’est donc pas exact.
-Une opinion raciste, brutale qui porte sur un jugement sans nuance nijustification.
C’est le « Moi je.. » qui se pose face à un autre en cherchant à se singulariser par la provocation, c'est-à-dire avoir le courage d’exposer ses opinions, le courage de dire des choses déplaisantes.
Quand nous ne pouvons pas étayer un jugement nous avons tendance à le présenter sous la caution d’un argument d’autorité : «  Moi je pense que.. » « Pourquoi ? » « C’est comme çà ! Cesont mes opinions à moi ».C’est dans ce cas que l’on sent la faiblesse de notre position.
Quand nous somme en présence d’une idée qui nous dérange et que nous ne savons pas réfuter, quel est notre dernier recours ? Nous disons que « ce n’est qu’une simple opinion..comme une autre ».On relativise pour ne pas être effleuré par une vérité qui nous obligerai à une remise en cause.
L’opinion est undomaine de refuge pour le moindre effort, pour la paresse de la pensée.
L’opinion s’est une probabilité que se soit vrai car nous n’avons pas de connaissance de première main, pas de raisons solides et nous manquons de justification. Elle reste purement hypothétique.
Avoir des opinions et une bonne chose mais il faut savoir prendre conscience de ses opinions. Une fois que l’on à conscience deses opinions on peut :
-les mettre entre parenthèses
-et avouer aussi notre ignorance.
Par exemple «  je pense que l’ange gardien existe » c’est mon opinion , mais j’avoue que je ne peut fournir une preuve quelconque.

B) Les critères de l’opinion

Dans le domaine pratique, il n’est pas possible de trouver un fondement absolu à nos choix et à nos actions. C’est la raison pour laquelle ilrepose seulement sur des opinions. Toutefois on peut établir des critères qui rendraient compte de la manière dont on se forge ces opinions. C’est ce que Kant appelle les Maximes de notre jugement. En toute chose :
-il faut penser par soit même c'est-à-dire penser sans préjugé
-il faut penser en se mettant à la place de tout autre, c’est ce qu’il appelle la pensé élargi.
Cette deuxième Maximes...
tracking img