Les princesse de cleves: l'histoire diane de poitiers

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (937 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
L'histoire de diane de Poitiers.

Cette extrait est tiré de « la princesse de Clèves écrit par Mme de Lafayette. Ce roman est considéré comme le premier roman du genre classique. C'est également unroman d'analyse et d'apprentissage . son auteur est une grande dame de la cour de Louis XVI et pour de nombreuse raison elle a écrit à la cour d'Henri II. Après une très longue ouverture sur ladescription de la cour et un portrait de Mlle de Chartres, nous avons une scène de première rencontre entre Mlle de Chartres et M. de Nemours. Puis ici, nous avons l'histoire de Diane de Poitiers. Dans cerécit enchâssé Mme de Chartres fait le portrait de la favorite d'Henri II Diane de Poitiers, duchesse de Valentinois ce qui lui permet de parfaire l'éducation de sa fille et l'on trouve également desrenseignements liées à des personnages historiques (effet de réel). Je vais développé deux parties une première qui nous montera l'histoire dans l'histoire (récit enchâssé) et une seconde ou il yaura l'Histoire dans l'histoire.

Ce récit enchâssé racontait par la mère à sa fille constitue un digression avec d'une part le rapport à l'intrigue principale et contre la règle classique. Cependantil est justifié dans le récit par l'étonnement de la princesse de Clèves « regarde......... grand mère » et par des questions qu'elle pose à sa mère « est-il possible....... ». D'autre part ce récit aun visée éducative cf extrait 2 elle lui faisait des peintures de l'amour la nécessité est renforcé par la passion qu'elle devine chez sa fille. Ce récit est conçu comme un exemplum (anecdote àviser argumentative dans les discours antiques) c'est à dire une illustration de ces principes moraux : * amour Henri II Diane de Poitiers conséquence influence néfaste de la passion(mise en garde) *rapport Catherine de Médicis connectable conséquence ne pas de fier au apparence « ce qui paraît n'est presque jamais la vérité ».
On retrouve déjà ici un discours moraliste proche de la sentence de la...
tracking img