Les reseaux locaux historique et caracteristiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2530 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Réseaux d'Interconnexion (MAN) : FDDI, FDDI-II et DQDB




FDDI : Fiber Distibuted Data Interface
DQDB : Distributed Queue Dual Bus
________________________________________
Les MAN (Metropolitain Area Network) diffèrent des LAN par leur finalité qui est l’interconnexion de RLE pouvant appartenir à des entités différentes. Ils sont cependant utilisables en tant que réseauxlocaux à haut débit (100 Mbps ou plus) ou de réseaux longue distance.
Les deux technologies concernées sont FDDI et DQDB. Elles sont sérieusement concurrencées au niveau local par le Fast Ethernet qui à l’avantage d’utiliser les infrastructures déjà existantes.
FDDI : Fiber Distibuted Data Interface
Généralités
La technique FDDI est d’origine ANSI (X3T9.5), puis a été normalisée par l’ISO(9314). C’est un réseau en double anneau fondé sur une infrastructure fibre optique multimode. Le débit nominale est de 100 Mbps pour une distance maximale de 100 km. FDDI supporte jusqu’à 1000 stations distantes l’une de l’autre de moins de 2 km. Il existe une version de FDDI sur paire torsadée (TPDDI : Twisted Pair Distributed Data Interface) qui autorise des débits de 100 Mbps sur 100 m.
Laméthode d’accès est similaire à celle du réseau 802.5 version 16 Mbps. Chaque station doit posséder l’unique jeton pour émettre puis pour générer un nouveau jeton. Les différences avec la version 802.5 sont qu’il n’y a pas de station monitrice, que la synchronisation ne se fait pas par une horloge unique (le réseau est plésiochrone) mais par une mémoire tampon (EB : Elasticity Buffer) qui limite lestrames à 4500 octets, et enfin que les données sont séparées en deux catégories distinctes, les données urgentes à contrainte de débit (classe synchrone) et les données sporadiques à débit variable (classe asynchrone).

Un préambule de 6 à 8 octets permet de synchroniser les horloges d’émission et de réception.
Principe du jeton temporisé
Quatre variables d’état contrôlent le jeton temporisé(Timed Token Protocol) :
- TTRT (Target Token Rotation Time) : C’est le temps maximum au bout duquel une station doit recevoir le jeton. A l’initialisation de l’anneau, chaque station propose une valeur maximale admissible de TTRT et la plus faible valeur proposée est retenue, elle correspond à la station qui a les plus fortes contraintes de trafic. Chaque station a un temps d’émission Ts réservé àl’émission de données de la classe synchrone tel que TTRT > Ts.N où N est le nombre de stations actives.
- La variable LC (Late Counter) autorise (LC = 0) ou interdit (LC = 1) l’émission de données asynchrone. LC est mis à 0 si le jeton arrive en avance. Si le jeton arrive en retard, le station réinitialise l’anneau.
- TRT (Token Rotation Timer) : Il est initialisé à la valeur de TTRT à lareception du jeton si LC = 0 puis décroit linéairement jusqu’à l’arrivée effective du jeton. Si le jeton arrive avant l’expiration du TRT, la station peut émettre des données asynchrone pendant le temps restant (THT) puis des données synchrone pendant le temps Ts.
- THT (Token Holding Timer) : Il mesure le temps d’émission de données asynchrones. Quand le jeton arrive en avance, THT est initialiséà TRT et TRT est initialisé à TTRT.

Protocoles et architecture
Les protocoles
La couche physique est scindée en 2 sous-couches, PMD (Physical Medium Dependent) adapte les caractéristiques des organes d’émission en fonction du support physique, et l’autre gère le protocole physique (PHY : Physical layer protocol) et s’occupe du codage et de la synchronisation.

La couche MAC est chargéedes fonctions habituelles (gestion du jeton, temporisation …). Le protocole SMT gère l’insertion et le retrait des stations, la configuration du réseau et le traitement des erreurs.
Codage 4B/5B
On utilise un codage Manchester de type NRZI (No Return to Zero Inverted). Il y a une transition à chaque 1 et pas de transition pour un 0. Cependant, pour éviter la perte de la synchronisation lors...
tracking img