Les troyennes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1709 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Euripide, Les Troyennes

Cette pièce est une tragédie, cette pièce a été choisi car elle encore jouée actuellement.
Thème : guerre, et ses effets sur les victimes les plus impuissantes tel que les femmes et les enfants.
Cette pièce fonctionne comme un modèle pour dénoncer la guerre. Elle est suffisamment atemporelle pour l'adapter à la dénonciation de guerres très différentes tel que laguerre en Irak, ou l'adaptation par JP Sartre pour la dénonciation de la guerre d'Algérie.

Composée et représentée en 415 avant JC, à Athènes. Athènes est la cité la plus puissante à cette époque. Statut qu'elle possède depuis ses victoires dans les guerres médiques.

Auteur du Vème siècle avant JC, Athènes grand empire, entouré de plus petites cités protégées par Athènes en contre partie d'unedévotion de celles-ci + le dépôt d'un tribut.
Cependant Athènes est en guerre contre Sparte depuis 15 ans.

415 = tournant pour Athènes : décide d'une expédition militaire en Sicile
But : Couper l'alimentation de Sparte, en coupant la route du blé
Coloniser une partie de la Sicile.
=> Cette expédition est une catastrophe pour Athènes, car elle subit une défaite.
De plus avant cet épisodeles principaux généraux qui participeront à l'expédition sont accusés de sacrilège.

Athènes = cité démocratique (=corps de citoyens qui participent aux décisions du gouvernement) environ 30 000 personnes.

Au delà, la cité (ensemble humain) compte autant de femmes, enfants et esclaves.

Dans cette démocratie, la religion a une importance énorme. = Pas de vie politique sans religion !

Legrec ordinaire laisse une place importante à la religion dans sa vie, en trois dimensions de culte :

-Cultes (hommage à des héros, en rapport avec la famille)
-religion civique (cérémonies regroupant le corps civique pour rendre hommage aux Dieux)
-religion regroupant tous les athéniens et les autres grecs (ex : envoi de représentant à Delphes pour rendre hommage à Apollon)

Quelle placea le théâtre chez les Grecs ?

C'est un événement à la fois politique et religieux, ce n'est en aucun cas une distraction !
On ne choisi pas d'aller voir une représentation quelconque => ce n'est pas une activité culturelle.

Le théâtre sert à rendre hommage à Dionysos (=dieu du vin, du théâtre, de la fête, dans le Panthéon il est à part, il est représenté comme le dieu le plus jeune, etdieu de tout ce qui rend l'individu étranger à lui-même=ivresse, masque)
Culte de Dionysos = célèbre l'altérité avec soi-même

Une fête est entièrement dédiée à Dionysos = Les Grandes Dionysies

fête athénienne à la fin de l'hiver, célébrée tous les ans.
Une semaine entière est consacrée aux festivités à la fois religieuses et politiques

Pas de distinction faite entre politique etreligion !

Cette célébration est faite de sacrifices, d'hymnes, d'honneurs rendus aux enfants orphelins devenus majeurs...
Cette semaine, est l'occasion de faire venir les cités alliées pour le dépôt du tribut au théâtre.
Donc le théâtre n'est pas seulement un lieu de spectacle.

Ensuite concours de poésies, de tragédies...(ici la tragédie s'inscrit dans un contexte de cérémonie religieuse et dereprésentation civique)
=> C'est un honneur civique que de participer à ce concours.

On peut y participer sous différents rôles :
-Choreute ( participants du choeur)
-poète
-Chorège (sponsor du choeur = soutien financier entrainant un prestige dans la cité) Le chorège est désigné par la cité, dès lors choisi la personne ne peut se décharger de cette fonction.

=> C'est l'occasionpour la cité de se rassembler en tant que cité Athénienne, ce réunir autour d'un même culte ; la célébration de Dionysos. De plus, cela permet à Athènes d'étaler sa supériorité devant les Alliés, de redéfinir l'impérialisme de la cité, la suprématie athénienne.

La Tragédie = mise en scène, critique des valeurs de la cité

3types de concours :

-poèmes chantés par les choeurs
-comédies...
tracking img