Les vices et les vertues du capitalisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3966 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire
I. Les fondements du capitalisme 3
A. Les fondements juridiques et économiques 3
1. Propriété des moyens de production 3
2. Liberté économique 3
B. Les fondements idéologiques, scientifiques et techniques 3
1. Les concepts du profit et de la rationalité 3
2. La recherche du progrès 3
II. La moralité du capitalisme 3
A. La moralité par ces vertus 3
B.L’immoralité par ces vices 3
1. L’inégal répartition des richesses 3
2. L’exploitation salarial 3

Les vices et les vertus du capitalisme

DUT GEA expression et communication
2010/2011

Le système économique mondial est-il bon ou mauvais ?

Sommaire
I. Les fondements du capitalisme 3
A. Les fondements juridiques et économiques 3
1. Propriété des moyens de production 3
2. Libertééconomique 3
B. Les fondements idéologiques, scientifiques et techniques 3
1. Les concepts du profit et de la rationalité 3
2. La recherche du progrès 3
C. Les fondements du capitalisme selon MAX WEBER 3
1. Le protestantisme 3
2. Le calvinisme 3
3. "L'éthique protestante du travail 3
II. La moralité du capitalisme 3
A. Les fondements de la morale 3
1. Définition de lamorale 3
2. Les sources de la morale 3
B. La moralité du capitalisme par ces vertus 3
1. Le capitalisme : source de technologies 3
2. L’essor de la production et la consommation de masse 3
3. L’évolution de  la structure de la propriété 3
C. L’immoralité du capitalisme par ces vices 3
1. L’inégal répartition des richesses 3
2. L’exploitation salarial 3

IntroductionLe terme capitalisme vient du latin "capitalis", de "caput", la tête, au sens possession d'animaux ("cheptel"). Le sens économique est apparu au XVIe siècle. Le capitalisme est le régime économique et juridique d'une société dans laquelle les moyens de production n'appartiennent pas à ceux qui les mettent en oeuvre. De nombreux auteurs considèrent que le capitalisme apparaît à la fin duXVIIIe siècle, et fut théorisé par Karl Marx au milieu du XIXe siècle. Le terme est de plus en plus utilisé au XXe siècle puisque l’on peut citer de nombreux ouvrages sur ce thème tels que celui de Marx Weber L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme en 1904, l’analyse de l’émergence du capitalisme de celui-ci devient une référence.
Pour comprendre le fonctionnement de ce systeme il faut en rechercherses fondements et ses principes originels.
A l’aube de son développement mondial et suite  
Les fondements du capitalisme

Le système capitaliste repose sur un certain nombre de principes d'organisation sociale. L'essor et le développement de ce système sont liés à des fondements juridiques, idéologiques, scientifiques et pour certain comme Marx Weber religieux.
Les fondements juridiques etéconomiques
Propriété des moyens de production
Le développement du capitalisme repose principalement sur la reconnaissance du Droit de propriété non seulement des biens de consommation, mais aussi des biens de production (installations,machines...). Les propriétaires de ces biens ne les utilisent pas eux même, mais il les mettent à la disposition d’autres personnes (les salariés).
Libertééconomique
A côté de la propriété privée des moyens de production, il convient de lui associer un autre concept, la liberté économique. Celle-ci suppose à la fois la liberté d'entreprise et la liberté d'échange.
Par liberté d'entreprise: toute personne possédant le capital nécessaire peut créer une entreprise destinée à produire des biens et services marchands. Bien entendu, cette personne accepte lerisque de perdre son capital en cas d'échec.
Par liberté d'échange: toute personne a le droit d'acheter, de stocker ou de vendre des produits (soit pour son usage privé, soit afin de réaliser un profit).

La liberté économique, instituée en France par Turgot (1774), a été réaffirmée sous la Révolution Française. Ce principe sert de fondement à ce que l'on appelle l'économie de...
tracking img