Les villes dans leurope urbaine de pinol

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 143 (35629 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire de l’Europe urbaine
Pinol

Introduction

Incontestablement l'Europe connut une réalité urbaine médiévale tout en étant appelée à former un type de ville moderne; la modernité ne fit que reprendre des héritages médiévaux, voire plus anciens.
Sous des architectures différentes, se reproduisirent souvent des formes urbaines similaires. Dans le mode de fabrication de la ville lesymbolique est présent : connotations d'ordre social ou religieux, outre la toponymie longtemps conservée. Le découpage territorial des paroisses resta souvent stable dans le long terme.
Les grands changements semblent avoir été tardifs, puisque liés aux progrès de l'éclairage, et sur le marché du travail, à la mise en place d'une discipline d'horaire détruisant l'ancien mode d'appréciation des tâches.Il reste donc beaucoup de «médiévalité» dans la ville moderne de moyenne ou de petite taille. Pourtant les 3 siècles de la modernité marquèrent des évolutions décisives. Effacement des fortifications souvent réversible, et, au XIXe comme au XXe, nombre de villes devaient à nouveau être placées au cœur de systèmes défensifs (de Paris à Verdun et de Tolède à Sébastopol).
Simultanément semodifièrent les échelles de la ville. Les niveaux de populations connaissaient une forte tendance à l'élévation. L'époque moderne vit aussi l'urbanisation d'une Europe longtemps demeurées presque exclusivement rurale. Partout l'immigration jouait un rôle majeur dans la formations des populations urbaines.
Les modes d'habiter s'adaptaient à la nécessité de loger ces nouveaux contingents d'urbains. Là oùs'édifiait un nouveau bâti, l'entassement devint la règle; les niveaux d'habitation se multipliaient, les densités d'occupation s'envolèrent.
Dès le XVIe, relative déchéance économique de l'espace méditerranéen, déplaçant vers le nord-ouest le centre de gravité des affaires, tandis que Séville connaissait une stupéfiante mais éphémère croissance.
Lyon puis Anvers, puis Amsterdam et Londres étaientappelées à prendre la place jadis occupée par Gêne ou Venise. Développement de la production, amélioration des transports, circulation des hommes, des fonds et des informations: tout tendit à insérer de + en + fortement les villes dans des réseaux.

Chapitre 1 : La lente urbanisation de l'Europe moderne

Évolution globale

Charles Tilly présenta l'urbanisation comme un ensemble dechangements généralement liés à la mise en place et au développement au sein d'une société d'activités relationnelles à grande échelle.
De nombreuses mises en place comme celle d'un État centralisé, celle d'une religion au clergé spécialisé, la maîtrise des disponibilités hydrauliques pour l'irrigation, la production de biens dans des manufactures urbaines, ou l'organisation des échanges sur un marchéouvert
mises en place qui stimulaient l'urbanisation, puisqu'elles entraînaient le développement de pouvoirs organisateurs tels que les banquiers, les gouverneurs ou le haut clergé, ce qui supposait l'extension des réseaux de communication indispensables à l'exercice de ces mêmes pouvoirs.

Une urbanisation hésitante
En 1500 8,4 millions de personnes vivaient dans les villes de + de 5 000habitants. Sur l'ensemble de l'époque moderne, la population urbaine fut x/2,5. Cette expansion urbaine soutenue au XVIe, marque le pas au XVIIe pour s'accélérer au cours du XVIIIe.
Cette expansion globale des populations européennes ne fait pourtant qu'accompagner la croissance démographique d'ensemble. En 3 siècles, l'intensité de l'urbanisation n'a augmenté que d'environ un quart en Europe.L'urbanisation a stagné tout au long du XVIIe; les véritables phases de croissance des villes correspondent au beau XVIe et à la 1ère moitié du XVIIIe, le mouvement se ralentissant ensuite.


Une clé du destin des villes : la taille
Le développement démographique urbain cache d'importante disparités suivant la taille des villes. En considérant l'évolution de toutes les villes de + de 2 000...
tracking img