Liaison dangereuse de c. laclos

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (417 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Liaisons dangereuses est un roman de Choderlos de Laclos parut en 1782. Nous pouvons voir différentes période de la vie d’une femme, Cécile, Mme de Tourvel, Mme de Volange ainsi que Mme deMerteuil. Ce roman nous raconte les « exploits » de deux libertins, Merteuil et Valmont. Ce roman épistolaire nous fait prendre conscience de la condition féminine à cette époque, c’est-à-dire au XVIIIèmesiècle, grâce à deux femmes très opposées. Dans une première partie nous verrons  que quelles que soient les étapes de la vie, les femmes semblent contraintes. Et dans une seconde partie nous verronsen quoi Mme de Merteuil revendique ça liberté et va à l’encontre de cette condition féminine.

Cécile qui fait son entrée dans la société doit surtout apprendre comme le dit Mme de Volanges sa mèreà "ne pas trop parler". Ainsi que Mme de Merteuil, lorsqu'elle évoque ses quinze ans : il me fallait "me taire et faire ce qu'on m'ordonnait". On peut alors voir que la jeune fille est soumise àl'autorité de sa mère. Découvrant la société il est vrai que Cécile apparaît comme naïve, gauche et désemparée : elle erre dans le salon de Mme de Merteuil tandis que celle-ci joue aux cartes avec Mme deVolanges, s'effarouche de l'attitude entreprenante de Valmont contre lequel elle a été dûment mise en garde. Mais Mme de Volanges se révèle inefficace dans sa volonté de préserver sa fille. Danceny neglisse-t-il pas un billet doux à Cécile alors que Mme de Volanges assiste à la leçon de musique, tranquillement assise, s'éventant. Son aveuglement va jusqu'à refuser de croire à une correspondanceentre Cécile et Danceny, à remercier en toute occasion Mme de Merteuil. Elle devient alors ridicule. Mme de Merteuil lève les yeux au ciel devant tant de naïveté, Valmont va plus loin, il lui fait desgrimaces à l'occasion, lui siffle son mépris. Elle semble symbolisée par le buste, placé à droite de la porte de la chambre de Cécile, que Valmont éclaire avec complaisance ou défie à chacune de ses...
tracking img