Ligne lgv rhin-rhone

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2516 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pendant toute la durée des travaux, la LGV Rhin-Rhône Branche Est a donné un nouvel élan à l’activité locale, dans des domaines très variés.
De très nombreuses entreprises régionales ont bénéficié des retombées directes et indirectes du chantier.

Avec près de 6 000 emplois liés aux travaux de génie civil et près de 700 emplois pour la phase de pose de équipements ferroviaires, le chantier dela LGV Rhin-Rhône a contribué à dynamiser l’emploi en Bourgogne et en Franche-Comté.
Lors du pic d’activité des travaux de génie civil, la LGV Rhin-Rhône a généré 4000 emplois directs dont une part importante est revenue aux entreprises locales en sous-traitance et 2000 emplois indirects dans les secteurs du commerce, l’hôtellerie, l’entretien, la maintenance, les garages.…
La LGV a égalementcontribué à soutenir des activités industrielles puissantes telles qu’Alstom, PSA ou encore Faurecia. L’organisation même du chantier a également eu des impacts positifs : la base travaux, installée à Villersexel en 2009, emploie environ 300 personnes.
L’exploitation de la ligne nouvelle générera également des créations d’emplois durables pour la maintenance et l’exploitation des infrastructures etmatériels de la LGV Rhin-Rhône, l’exploitation des gares nouvelles, les prestations de service annexes ou le développement de nouveaux pôles économiques.... Ces emplois impacteront également de façon positive et durable la vie économique des communes situées à proximité du tracé de la ligne.

Cette ligne desservira l’une des plus importantes régions industrielles du pays. Plus de 1,1 million devoyageurs sont attendus par an et par nouvelle gare après sa mise en service.
Des bénéfices secondaires accompagnent la construction de la LGV Rhin-Rhône. L’installation de 300 km de câblage dont des fibres optiques longeant la ligne nouvelle pourront apporter aux communes traversées ainsi qu’aux régions avoisinantes des bénéfices en termes de connexion aux réseaux de communication etd’information, en particulier pour la téléphonie mobile et l’internet haut débit. D’autre part, de nombreuses communes qui n’étaient jusqu’ici pas alimentées en gaz le seront grâce à l’arrivée de la LGV sur leur territoire.
La ligne nouvelle offre également des opportunités de création ou de mise en place de Zone d’Activité Commerciale (ZAC) à proximité des gares nouvelles. Elle permet aux partenairescofinanceurs de mettre en place et de développer des plans d’urbanisme et de mobilité innovants, des politiques publiques de développement économique, touristique, culturelle... Le maire de Villersexel se projette par exemple vers le futur et surtout la reconversion de la base travaux, qui pourrait accueillir à l’issue des travaux de nombreuses activités industrielles ou tertiaires.
La LGV Rhin-Rhône adonc un impact positif direct sur la vie économique des régions traversées et de la France à plus grande échelle. Elle représente un ensemble d’opportunités à saisir pour les territoires desservis.

Plus de 2,3 milliards d’euros sont injectés dans l’économie française grâce à la construction de la LGV Rhin-Rhône branche Est, dont 750 millions d’euros sur l’année 2009. L’industrie françaisebénéficie des retombées économiques liées à la construction de la LGV et l’économie locale se développe (restauration, hébergement, commerces) pendant les travaux.
La Ligne à Grande Vitesse Rhin-Rhône, c’est avant tout une formidable opportunité pour l’économie régionale. Non seulement l’activité économique locale et plus largement du Grand Est en est renforcée, mais elle offre également de nouvellesperspectives culturelles et touristiques. Diminution des temps de parcours et nouvelles connexions vont largement favoriser l’extension des zones de chalandise et l’ouverture des entreprises sur l’Europe, créant ainsi une offre d’emplois plus vaste.
Avant la mise en service de la ligne (11 décembre 2011), la LGV Rhin-Rhône permet à la Bourgogne, à la Franche-Comté et à l’Alsace d’insuffler...
tracking img