Logistik

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2354 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Transport et Logistique : Enjeux et Problématiques
Stratégiques pour le Maroc

Introduction

Les échanges commerciaux marocains avec les partenaires étrangers restent sensibles à leur organisation logistique. Ainsi, à côté des handicaps traditionnels du commerce extérieur marocain (forte concentration géographique, faible diversité des partenaires, faible diversité des produits), laposition concurrentielle des exportateurs se trouve handicapée par les faiblesses des chaînes logistiques à l’export. Une économie exportatrice ne peut être compétitive avec une organisation logistique défaillante. Des coûts logistiques très élevés peuvent en effet nuire à toute politique de promotion des exportations.

L’organisation logistique n’influence pas uniquement la compétitivité desexportateurs marocains, mais elle est aussi à la base des décisions de délocalisation des entreprises étrangères qui essayent de s’installer au Maroc. Pendant longtemps, on s’est focalisé sur le sacro – saint avantage du coût de la main – d’oeuvre pour attirer ces entreprises. Toutefois, les évolutions récentes de l’environnement concurrentiel ont montré les limites d’une stratégie fondéeessentiellement sur les coûts de production. Il ne s’agit pas uniquement de produire moins cher mais également d’être plus réactif en maîtrisant les délais de mise sur le marché des produits fabriqués. A côté des coûts de production, on s’intéresse de plus en plus aux coûts de circulation des produits et des informations.

I- La logistique : un enjeu majeur pour le Maroc

1- La logistique : unvecteur de développement

Parmi les défis qu’impose aujourd’hui l’ouverture sur l’économie mondiale, il y’a urgence à développer une véritable logistique extérieurs et intérieurs .En fait, la logistique est une fonction qui peut permettre une modernisation et une structuration des territoires.

Une logistique efficace et adaptée pourrait dynamiser l’économie marocaine en faisantapparaître de nouveaux services indispensables aux multinationales et aux différent donneurs d’ordre comme l’émergence de prestataires logistiques, de plates-formes logistiques qui sont créatrices de valeur ajoutée et permettent la montée en gamme de l’économie marocaine. Elle permet également de réduire les coûts des transactions et d’améliorer les échanges internationaux. La proximité du Marocavec l’Europe conjuguée à ses faibles coûts de main d’œuvres lui permettent de proposer des délais de production raccourcis et des coûts compétitifs.

La logistique, en outre, est créatrice de valeur ajoutée et essentielle pour la création de l’emploi. Elle pourrait permettre d’intégrer au Maroc des fonctions de l’entreprise qui sont encore réalisées en Europe.

En France, par exemple, en2003, l’ensemble des entreprises de la branche logistique, transports compris, employait 959 000 personnes pour un chiffre d’affaires de 119 milliards €.

2- La logistique, un domaine clé pour l’amélioration de la compétitivité du Maroc

Les coûts logistiques totaux du Maroc s’élèvent à environ 20% du PIB. Or, ce ratio est supérieur à celui des pays de l’Union Européenne y comprisceux qui l’ont rejoint en 2004 (dont le ratio se situe entre 10 et 16%).

D’après les données disponibles, la logistique est un facteur important puisque, selon les entreprises et branches industrielles étudiées (textile, automobile, électronique), les coûts logistiques totaux représentent la moitié aux deux tiers du coût du travail au Maroc. Leur part dans la valeur ajoutée totale crééeau Maroc varie entre 25% et 60%. La proximité physique de l’Union Européenne est un atout unique pour le Maroc qui doit être mis pleinement à profit.

L’avantage comparatif du Maroc sur le marché européen réside tout de même dans sa capacité à s’intégrer dans des cycles courts de production. D’un point de vue logistique, le Maroc se reposera ainsi de plus en plus sur le transport...
tracking img