Louis xiv

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 49 (12043 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
HISTOIRE MODERNE

LA FRANCE DE LOUIS XIV (1643-1715)
INTRODUCTION LA FRANCE : ESSAI DE PORTRAIT
Le règne de Louis XIV est emblématique. La France a presque ses frontières actuelles avec les acquisitions de Louis XIV :    Cayenne, Saint-Domingue, la Guadeloupe en Amériques Une partie de l'Afrique sub-saharienne (Saint-Louis du Sénégal...) Quelques comptoirs dans les Indes (Pondichéry...) Il manque cependant les Savoies, la Corse, Nice, la Lorraine La France a au XVIIe siècle une dimension mondiale.

LES LIMITES CHRONOLOGIQUES
  1638 : naissance de Louis XIV 1643 : héritier du trône à 5 ans, mais sa mère, Anne d'Autriche devient régente avec l'aide du cardinal Mazarin (pose néanmoins des problèmes parce que la France est dirigée par une Autrichienne et un Italien) 1651 :accède au trône mais Mazarin dirige toujours l'État 1654 : sacre à Reims, roi de France et de Navarre 1661 : mort de Mazarin, Louis XIV décide de régner seul, c'est le début du règne personnel de Louis XIV

  

CHAPITRE I : « LOUIS LE GRAND »
Louis XIV adopte en 1662 le soleil comme symbole.

I QU'EST-CE QU'UN ROI ?
1 COMMENT LOUIS DEVINT ROI ?
   par naissance (c'est le fils de LouisXIII et Anne d'Autriche) de droit divin à la mort de son père « le roi est mort, vive le roi » par la règle salique (les femmes ne peuvent pas accéder au trône)
1/39

  

par la règle de primogéniture (l'aîné succède à son père ou à défaut, son cadet ou son oncle) (Les Bourbons sont une dynastie jeune (cf généalogie des rois de France)) en épousant en 1660 la fille du roi d'Espagne,Marie-Thérèse d'Autriche en étant sacré à Reims (comme Clovis pour la première fois), il devient le lieutenant de Dieu sur terre. Le roi est thaumaturge : « Le roi te touche, Dieu te guérit » (lors des écrouelles) « Dieu établit les rois et règne par eux sur les peuples » Bossuet

2 LES FONDEMENTS ET LIMITES DU POUVOIR ROYAL
A LES FONDEMENTS     roi de droit divin (depuis Clovis) roi estsuzerain, tous les Français sont les vassaux du roi (pyramide hiérarchique) roi est souverain, « Le roi est empereur en son royaume » (Donc, Louis XIV n'est pas vassal de l'empereur du Saint Empire Romain Germanique) roi est absolu (le roi est délié), le règne de Louis XIV représente l'apogée de l'absolutisme

l'absolutisme :  une idée :   roi de droit divin + suzerain + souverain pas de séparationdes pouvoirs :    pouvoir exécutif : le bras armé de Dieu sur terre pouvoir législatif : loi « de par le Roi... » pouvoir judiciaire : l'arbitre suprême (image de Saint-Louis)

 une pratique (une volonté : vouloir mettre en œuvre l'absolutisme) : la raison d'état, inspiration de Richelieu sur Machiavel lors des nombreuses révoltes sous Louis XIII : fermeté. Faire en sorte que les Françaissoient obéissants. Louis XIV hérite de cette culture, il renonce au dialogue avec les Français (exemple : les états généraux n'ont plus été convoqués depuis 1614). Un autoritarisme politique.  une expression :  la propagande, (statuts, portraits du roi, le château de Versailles...) celui qui a parler d'absolutisme le plus et le plus fort, c'est Louis XIV. Un message adressé à son peuple et aumonde.

les lettres de cachet (avec lesquelles le roi peut faire emprisonné n'importe qui arbitrairement) = le symbole de l'absolutisme.  Ainsi, les français deviennent sages jusqu'en 1789. C'est la fin des grandes révoltes. Et de plus, pour beaucoup, un état fort protège des invasions étrangères et des révoltes populaires. B LES LIMITES  Les lois fondamentales, un corpus de lois qui encadre lepouvoir royal (règle salique, Catholicisme...)



2/39



Les privilèges (étymologie : loi particulière/privée) de naissance, d'état (avocats), lieu de vie... (exemples : le clergé, la noblesse, le paysan Breton, le villageois...) Mais jusqu'où le roi doit-il respecter les privilèges? (exemple : en 1695, les nobles et le famille royale paient la capitation) Pour C. Le Bret : « Un roi...
tracking img