Madamle bovary

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (439 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Après avoir suivi ses études dans un lycée de province et à la faculté de Rouen, Charles Bovary s'établit à Toste comme officier de santé. Suite aux instances de sa mère, il se marie à une richeveuve. Il découvre bientôt que cette dernière est une virago et qu'elle ne possède pas autant de biens qu'elle le prétendait. Mais elle meurt quelques temps après.

Lors d'une banale visite, Charlesfait la rencontre d'une jeune femme, Emma Rouault, élevée dans un couvent et s'ennuyant à la ferme avec son père. Emma se laisse séduire et se marie avec lui. Marquée au fer rouge par ses lecturesromantiques de jeunesse, et nourrissant une vision passionnément lyrique de l'existence, elle se prend à rêver d'une vie en adéquation avec ses aspirations naïves de jeune fille grâce à son mariage.

Maissa vie en couple dégénère rapidement pour devenir insipide et monotone. Charles, privé d'ambition, ne répond pas à ses attentes d'une vie exaltante. Arrive le bal donné au château de la Vaubyessard,qui marque une étape déterminante dans la vie d'Emma, lui laissant entrevoir les charmes tentateurs d'une vie privilégiée dont elle rêve depuis sa plus prime jeunesse. Cette soirée continueralongtemps de hanter son esprit.

Désabusée par le retour brutal à la réalité, celle d'une vie étouffante et ennuyeuse qu'elle mène avec son faible mari, Emma dépérit. Pour qu'elle se rétablisse, il lui fautchanger d'air. Charles décide de s'installer dans un village-bourg, proche de Rouen, Yonville-l'Abbaye, alors que Madame Bovary est enceinte. Elle fait la connaissance du pharmacien Homais, archétypedu notable de province bouffi d'orgueil et de Léon, un clerc de notaire dont elle éprouve le charme, mais qui part pour Rouen. Si elle se rétablit, Emma n'en reste pas moins écœurée par son mari, quisemble ne pas comprendre ses préoccupations. Elle va se laisser séduire, lors des comices agricoles, par Rodolphe, riche propriétaire terrien mais coureur de jupons impénitent. Il se lassera vite...
tracking img