Maintenance Factor Whitepaper _FR

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (2598 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 novembre 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
LE FACTEUR DE DÉPRÉCIATION POUR L’ÉCLAIRAGE À LED

LIVRE BLANC

INTRODUCTION

Au fil de la durée de vie d’une installation d’éclairage, la quantité de
lumière émise sur le poste de travail diminue en raison de l’encrassement
et du vieillissement de l’installation ainsi que du local. Afin de tenir
compte de cette diminution, ledit « facteur de dépréciation » (également
appelé facteur d’entretienou facteur de maintien) a été créé.
Pour l’éclairage fluorescent, des valeurs basées sur des études
indépendantes, comme CIE97 et TNO (TNO 2004-GGI-R027), sont
généralement appliquées. Ces valeurs sont en grande partie
indépendantes de la durée de vie utile d’une installation d’éclairage (c.-à-d.
la période au cours de laquelle une installation est effectivement utilisée).
En ce qui concernel’éclairage à LED, il existe encore peu d’études
susceptibles de permettre de déterminer un facteur de dépréciation
correct, pas plus qu’il n’y a de consensus en ce sens sur le marché. On
continue souvent de travailler avec le même facteur de dépréciation que
pour l’éclairage fluorescent, ce qui, après un certain temps, peut avoir des
conséquences néfastes pour votre installation à LED, étant donné que ladurée de vie utile y constitue un facteur crucial.
Cet article est consacré à la distinction entre le facteur de dépréciation
pour l’éclairage fluorescent et à LED. Le facteur de dépréciation de
l’éclairage fluorescent est abordé dans un premier temps, pour ensuite
souligner les points de divergence avec l’éclairage à LED.

www.etaplighting.com

► Facteur de dépréciation
► Éclairage fluorescent
►Éclairage à LED
► Conclusion

Facteur de dépréciation
La norme EN12464-1 détermine l’éclairement requis. Il s’agit du niveau
d’éclairement minimum devant être garanti, indépendamment du nombre
d’heures de fonctionnement et de la durée de vie de l’installation. Au cours de
cette durée de vie, la quantité de lumière sur le poste de travail diminuera
légèrement. Ce peut être la conséquence d’unebaisse du flux lumineux de
sources lumineuses, de sources lumineuses défectueuses, de l’encrassement
des luminaires ou de l’encrassement du local. C’est la raison pour laquelle le
calcul du concept d’éclairage doit prévoir un ‘excédent’. Le facteur de
dépréciation ou facteur d’entretien a précisément été introduit afin de le calculer.
(CIE 97).
Ce facteur de dépréciation (FD) est un facteur deréduction qui, lors du
dimensionnement de l’installation, est combiné à l’éclairement initial (Ei) afin
d’obtenir l’éclairement requis (Em) :
Em= Ei x FD

(CIE 97).

FDLL :
(1)

Ex. : 500lx = 625lx x 80 %
Pour maintenir l’éclairement requis de 500lx, il
faudra installer un éclairement initial de 625lx.
EN12464-1 stipule que pour la détermination du
facteur de dépréciation, il convient de tenir
compte desfacteurs suivants :





FSL :
(2)

Diminution du flux lumineux de la lampe (1)
Fréquence des défectuosités aux lampes
sans remplacement immédiat (2)
Diminution du rendement des luminaires
FDL:
due à l’encrassement (3)
(3)
Encrassement de la pièce (4)

FDSS :
(4)

2 ►

LE FACTEUR DE DÉPRÉCIATION POUR L’ÉCLAIRAGE À LED

White paper

Ces quatre paramètres sont intégrés dans la définition dufacteur de
dépréciation sous la forme de quatre facteurs de multiplication :
FD = FDLL x FSL x FDL x FDSS (CIE97)
Où :
FDLL :

facteur de dépréciation du flux lumineux de la source lumineuse
(Facteur de dépréciation lumen lampe)

FSL :

tient compte de la durée de vie de la lampe sans remplacement
immédiat (Facteur de survie lampe)

FDL :

facteur de dépréciation du luminaire

FDSS :

facteur dedépréciation des murs de la pièce (facteur de dépréciation
surface de salle)

Documentation du facteur de dépréciation
EN12464-1 prescrit que quiconque réalise l’étude d’éclairage doit indiquer les
hypothèses (relatives à la fois au recul lumineux des lampes et à
l’encrassement des luminaires et de la pièce) adoptées pour définir un facteur
de dépréciation déterminé. Ces hypothèses doivent être...