Malongo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1096 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire

1934
C’est en 1934 que les cafés Malongo voient le jour avec une petite brûlerie située au cœur de Nice. Très rapidement, la torréfaction journalière passe de 25 à 100 kilos ; pour la distribuer, de petites camionnettes remplacent les bicyclettes.

2000
Les années 2000 sont marquées par une croissance continue malgré un marché français en baisse. 
Les clés du succès ? L’essor desmachines à doses, la progression du café labellisé Max Havelaar,     
la mise sur le marché d’une gamme très étendue de café de qualité.
• 376 salariés
• 12 boutiques en France
• une présence à l’international (Suisse, Espagne, Dubaï...)
une position de leader du marché des boîtes en métal sous vide, des cafés labellisés «Max Havelaar», du café biologique labellisé «AB»

•plus de 10 000 clients
• 3500 visiteurs par an
• un vaste projet de construction d’une Cité du Café comprenant un musée, des serres, la torréfaction...
 

DÉMARCHE
En 2004 la notion de développement durable interpelle notre comité de direction. L’ensemble de nos départements sont alors conviés à mettre en œuvre un travail prospectif, duquel va émerger une politique ambitieuse enadéquation avec notre politique Qualité.

LE DÉMARRAGE
Sensible à la question du développement durable qui se diffuse dans le débat citoyen, Malongo enclenche un travail prospectif avec ses services en 2004. Que signifie-t-on par ce terme ? Commerce équitable et développement durable sont-ils synonymes ? Quel doit être l'engagement de Malongo ? Modifie-t-il nos façons de travailler ? Commentcommuniquer avec nos parties prenantes ? Au vu de ces questions, Malongo procède alors par étapes, d’une part pour valider la place du développement durable dans la réalité de l’entreprise, puis pour sécuriser sa mise en œuvre.
 

NOTRE CHARTE
La charte de développement durable Malongo officialise la politique de l’entreprise en 2007. Elle est composée de 12 axes s’inscrivant dans une démarchevolontaire, hors des obligations réglementaires et dans un principe d’amélioration continue. Ces 12 axes sont relatifs aux aspects environnementaux, économiques et sociaux du développement durable :
• Des liens privilégiés avec les pays producteurs
• Le bien-être des salariés dans notre société
• La maîtrise et la réduction des impacts environnementaux
• Le tri des déchets et leurvalorisation
• Une démarche active avec l’ensemble des fournisseurs
• L’intégration de l’éco-conception en R&D
• L’optimisation des emballages
• La satisfaction de la clientèle
• L’ancrage de l’entreprise dans une dynamique territoriale
• L’investissement éthique financier
• La mise en place d’indicateurs inter-services
• Le principe d’amélioration continue.•
LA MISE EN ŒUVRE
Au quotidien, ces axes impliquent l’engagement de nos collaborateurs, avec une politique par service et des objectifs annuels de progrès. Un comité de développement durable est alors créé en 2008, et Malongo renforce sa politique avec l’embauche de nouveaux collaborateurs : le pôle Ressources Humaines est renforcé, un poste «Assurance qualité et développement durable» ainsiqu’un second poste «pays producteurs» sont nouvellement créés. En parallèle, des investissements significatifs sont réalisés en matière de formation, de matériel et de recherche & développement. 

EN 2008, MALONGO REMPORTE LE TROPHÉE DU «PRIX ENTREPRISES & ENVIRONNEMENT»,
concours national organisé par le Ministère du développement durable (MEDAD), ouvert à toutes les entreprises françaises.Cette distinction obtenue dans la catégorie «Management et initiatives pour le développement durable» récompense l’engagement de l’entreprise en matière de développement durable, lequel s’inscrit dans la continuité des efforts entrepris depuis plus de 15 ans (commerce équitable, tri des déchets…).

CERTIFICATION ENVIRONNEMENTALE ISO 14001
Malongo fait le choix d’obtenir sa certification ISO...
tracking img