Maslow pyramide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1446 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Maslow
 
Vous connaissez tous Maslow? La pyramide? Un petit dessin avec ça?
Voici :
 
 

Bon! Vous vous rappelez!  Alors on y va.
 
Observez bien la pyramide en partant du bas vers le haut, c’est plus ou moins le chemin que nous franchissons tous de l’enfance à l’âge adulte. Cette « évolution » tendra à se stabiliser vers l’âge adulte avec des tranches de pyramide qui aurontdifférentes épaisseurs selon notre histoire.
 
 
  
  
Il ne faut pas généraliser, mais ce sont des types de personnalités qui peuvent se développer, selon notre milieu ou à une époque de notre vie.

 
Revenons au 5 niveaux de la pyramide. Les quatre premiers (besoins vitaux, sécurité, appartenance, reconnaissance), Maslow les appelle « deficit needs » ou pourrait traduire par : besoinscarencés. Ce sont ceux pour lesquels nous éprouvons toujours un manque.  1) Besoins vitaux : manger, boire, dormir, se vêtir, se loger… 2) Sécurité : protection, prévoyance... 3) Appartenance : se sentir accepté, faire partie d’un groupe, trouver sa place socialement,… 4) Reconnaissance : reconnu pour ses compétences, estime de son entourage, identité reconnu,… Avec le temps, nos apprentissages,notre confrontation aux événements de la vie, devraient nous entraîner vers le haut de la pyramide. Nous verrons que ce n’est pas toujours ce qui se produit.
 
Le cinquième niveau, épanouissement, Maslow nous le présente comme étant celui des « being needs », les besoins d’être. « Ce niveau est abordé lorsque l'individu a pleinement dépassé ses objectifs ou n'a tout simplement plus les mêmesmotivations signifiées dans les étapes précédentes. Il a ici besoin de maîtriser mais pas forcément d'aboutir. Mieux comprendre l'abstrait et se dépasser devient son credo. Moins sensible à la pression sociale, il est autonome et fait preuve de créativité. Ce besoin de se réaliser est parfois si fort qu'il devient prioritaire, prenant le pas sur un ou plusieurs des éléments situés plus bas dans lapyramide. »

Prenant le pas sur un ou plusieurs éléments situé plus bas…

Est-ce à dire que lorsque je tends vers le plein épanouissement les besoins de manger, dormir, me vêtir ont moins d’importance? Que je me soucie moins de ma sécurité, de l’opinion des autres, d’être compétitif? Je crois que oui! Par cette pyramide, Maslow nous démontre que plus nous avançons dans la vie, plus il estnaturel de tendre vers cet épanouissement de la personne qui donne un sentiment de plein accomplissement, de se réaliser. Rappelez- vous combien, lors d’une activité qui vous prenait totalement, passionnément, combien vous pouviez en arriver à oublier de manger… Combien le regard de l’autre n’avait aucune importance lorsque vous agissiez avec conviction… Combien vous êtiez prêt à certains sacrificespour atteindre un but plus élevé? Nous avons tous éprouvé ces sentiments à différents moments de nos vies et quelle assurance avions-nous dans ces moments! Quel paix nous habitait! Confiant en l’avenir vers lequel nous avancions, rien n’aurait su nous détourner. David Servan-Schreiber, psychiatre, qui a écrit le livre « Guérir » parle dans ces moments de — cohérence cardiaque — et, selon lui, c’est àce moment que l’être humain est à son meilleur. L’aplomb de la bonne répartie, l’absence de stress, le contentement, la confiance… Tout cela est présent au cinquième niveau de la pyramide de Maslow, dans l’épanouissement. Mais comment y parvenir? Comment maintenir ce niveau?
 
versus Consommation
 
Le monde dans lequel nous vivons complique les choses. Notre organisation socio-économique,pour maintenir un certain standard de vie, à insuffler des habitudes de vie dont nous n’avons pratiquement plus conscience et qui tendent à nous maintenir dans les « deficit needs », besoins carencés. Dans ces conditions on a toujours besoin de s’offrir quelque chose pour se récompenser, pour afficher sa réussite, pour se définir. Le beau chandail que je me suis acheté, je le porte parce que...
tracking img