Mercure

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (885 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
MERCURE

Introduction :

Mercure est la première planète du système solaire donc la plus proche du Soleil, elle est aussi la 2ème plus petite planète après Pluton et elle est la moins massive dusystème solaire. Elle croise à une distance moyenne de 57 910 000 km du Soleil et ne s'en écarte jamais plus de 28°. C'est une planète tellurique du système solaire interne. Elle doit son nom au dieuromain Mercure. Elle doit son nom au dieu romain Mercure. Elle ne possède aucun satellite naturel. Elle est l'une des cinq planètes visibles à l'œil nu de la Terre et souvent au lever et au coucher duSoleil.

Sa proximité du Soleil entraîne des effets gravitationnels sur son orbite inexplicables à l'aide de la mécanique newtonienne branche de la physique. Ces effets furent expliqués par lathéorie de la relativité générale d'Albert Einstein au début du 20ème siècle.

Développement :

-Mercure a une distance moyenne du Soleil de 0.39 UA (57 910 000 km)

En réalité l'orbite de Mercureest une ellipse très applatie. De ce fait à sa périhélie la planète est seulement à 46 millions de km du Soleil alors qu'à son aphélie la distance est de 70 millions de km.

-Son diamètre est de 4878km (Terre 12756km), elle est à peine plus grosse que notre Lune.

-Mercure est une planète très chaude. La température moyenne à la surface est 179 °C(452 K). Du fait de cette proximité avec leSoleil il règne une température très élevée en journée (plus de 400°C) et à cause d'une atmosphère quasi-nulle la chaleur n'est pas conservée la nuit (jusqu'à -180°C).

-L'atmosphère de Mercure estquasi-inexistante ; on n'en décèle que quelques traces. Elle est extrêmement ténue à cause de la température très élevée et de la faible gravité de la planète, à tel point que les molécules de gaz del'« atmosphère » entrent plus souvent en collision avec la surface de la planète qu'avec d'autres molécules de gaz.  Il est d'ailleurs plus approprié de parler de l'exosphère (cette couche se définit...
tracking img