Miwako

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2148 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Miwako a toujours été si fragile et si généreuse de nature. Du haut de son mètre soixante-cinq, de sa longue chevelure brune et soyeuse, de ses yeux pétillants de malice et de fureur de vivre, elle est malheureusement si naïve. Elle n'a pas eu de modèle féminin à l'état pur puisque sa mère s'est compliquée la vie en enchaînant les hommes, les femmes également et n'était que très peu présente pours'occuper pleinement de sa fille. Aujourd'hui âgée de 18 ans, entrant dans sa neuvième école, dont son troisième lycée ; elle ne s'attachait pas à ses amis, sachant d'avance les conséquences. Elle savait qu'elle aurait de la peine de quitter ses ״ nouveaux amis ״.
A présent elle a découvert de jeunes personnes aussi différentes les unes des autres. Elle a déjà été invitée par deux fois pourprendre un verre par des garçons dont un qui était très insistant, peut être un peu trop, mais elle avait refusé évidemment. Seulement il n'avait pas été très... poli par la suite, lui affirmant qu'elle serait à lui d'une manière ou d'une autre, ce qui l'avait inquiétée plus qu'elle tentait de le faire paraître. Elle avait rencontré une jeune fille du nom de Céline qui lui avait fait le tour del'établissement, l'avait aidée dans ses quelques démarches.
La journée s'était passée sans accroc par la suite, la semaine également et elle n'a plus entendu parler de ce garçon. Les cours se passaient très bien, elle se faisait des ״ amies ״, les professeurs étaient compréhensifs et sympas qui plus est. A la fin, elle se rendait à l'arrêt de bus pour retourner chez elle, quand elle entendit desricanements autour d'elle, ainsi qu'une bouteille qui se brisait. Elle n'y prêtait pas trop attention. Puis soudain, quelqu'un la saisie par derrière en plaquant la main devant sa bouche et l'attira derrière un bâtiment, surement une ruelle. Elle fut alors plaquée contre le mur et fut face au garçon du lycée mécontent.
- Tu aurais du accepter de sortir, ça aurait été bien. Maintenant ça seradouloureux !
Sa main se glissa sur sa cuisse, remontant assez lentement alors qu'elle tentait de se débattre. Elle était terrorisée, elle savait ce qu'il allait faire et cette terreur fut confirmée quand sa main se heurta, sous sa jupe, à son string. Ce monstre appuyait dessus, tentant de les faire rentrer. Il lui faisait mal, elle ne pouvait retenir ses larmes alors qu'il commençait à la violer. Ildéchira son haut et son soutient-gorge, mettant ses seins à nues, il plongea dessus et les suça goulument, les mordillant à lui en faire mal. Il sortit ensuite deux foulard : un pour la bâillonner et l'autre pour lui attacher les mains. Une fois fait, il la pencha , retira ce qui lui restait et déboutonna son propre pantalon. La pauvre ne voulait pas, elle voulait être chez elle, elle voulaitêtre n'importe où, elle se maudissait de l'intérieur , continuant de pleurer, sans pouvoir se sortir d'ici, obliger de subir ce supplice. Elle sentit alors quelque chose de dur derrière elle à l'entrée de son intimité inexploré et s'empala d'un coup sans considération, lui déchirant très violemment son hymen.
- Tu es toujours vierge ? J'en ai de la chance.
La douleur était fulgurante et intense.Elle hurlait, mais on ne pouvait l'entendre. Il continua ses va-et-vient, lui brulant le ventre et les lèvres, en gémissant et s'agrippa à ses reins qu'il fit aller au même rythme que son membre. Elle voulait mourir, elle voulait que ça cesse, pleurer ne suffisait plus, Elle avait le regard vitreux, sans expression. Il alla plus vite et se répandit sur son dos et la fit tomber par terre. Il ladétacha puis s'en alla. Instinctivement, Miwako se recroquevilla et recommença à pleurer. Elle n'avait plus de dignité, elle était nue sur le sol, pleine de semence et de sang. Elle avait l'impression de n'être plus rien.
Par chance, une vieille femme très gentille passa peu de temps après et entendit des lamentations. Elle fut curieuse et alerta la police en découvrant la jeune fille au sol....
tracking img