Mme de cleves

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (582 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Princesse de Clèves fut publié en mai 1678, sans nom d'auteur, chez l'éditeur Claude Barbin. Au dix-septième Siècle, être auteur dans la bonne société n'était pas une qualité dont on pouvait seglorifier. La Princesse de Clèves qui fut par la suite attribué à Mme de Lafayette peut être considéré comme une œuvre collective. Il est probable qu'elle se soit fait conseiller par  l'un ou plusieursdes auteurs suivants : son ami La Rochefoucauld; Segrais, qui avait publié en 1656, Les Nouvelles françaises ou les Divertissements de la Princesse Aurélie ; Huet, un théoricien qui avait publié del'origine des romans . On évoqua aussi Mme de Sévigné, une amie intime de Mme de Lafayette . S'il est difficile de reconnaître la part de chacun dans ce roman, les historiens ont acquis la quasicertitude que ce fut Mme de Lafayette qui fut l'architecte de cet ouvrage. C'est elle qui y insuffla son énergie et qui assura la cohérence de ce roman écrit entre 1672 à 1677

Bien que n'étant pas exemptde quelques longueurs, ce roman s'avère être un véritable bonheur, tant au niveau du langage, du style et de la narration.. Ce n'est pas une lecture toujours évidente à poursuivre, a cause de lasubtilité... et aussi l'aspect trop répétitif du langage et du style. Pour ce qui est de l'histoire , peu de choses s'y passent en fin de compte... si ce n'est la description psychologique d'une toutejeune fille qui se débat dans une passion avec l'homme le plus beau de la cour, alors qu'elle est déjà mariée à un homme aimant, et aussi profondément jaloux.

, j'ai tout simplement adoré la façon dontMadame de Lafayette conclut le dilemme de la princesse de Clèves, en décrivant et analysant les raisons de sa décision finale. Ce livre comporte, comme je l'ai dit, quelques longueurs et passages unpeu ennuyeux, surtout dans la troisième partie; néanmoins la fin compense largement ces quelques efforts. J'ai beaucoup apprécié le personnage de la princesse de Clèves; j'ai trouvé ses difficultés...
tracking img