Modelisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2045 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PLC1 EPS 2007/2008 JP. EUZET- 5

COURS 3 Connaiss_Competces

COURS 3- COMPETENCES – CONNAISSANCES
COMPETENCE(S) Toutes les définitions de la compétence proposées par de nombreux auteurs ont en commun de lier indissociablement les savoirs et l’action. Elle serait le principe explicatif de l’atteinte d’une performance, l’élément dont la présence supposée mais inconnaissable signale lacontribution proprement humaine au succès d’une action accomplie en situation. « Le terme de compétences a beaucoup de synonymes : habileté, capacité, savoir-faire, expertise… on les voit souvent explicitées les unes par rapport aux autres … il n’existe pas de différences fondamentales entre tous ces termes … » « Les compétences sont apprises. On n’est pas naturellement compétent pour un type de tâches,mais on l’est devenu ou on le devient. Les compétences s’acquièrent par diverses voies : l’action, l ‘apprentissage, l’imitation, etc. » Leplat. J. ( « EPS interroge J. Leplat », Revue EPS n° 267, 1997). Elles traduisent les connaissances et les savoir-faire et peuvent prendre la forme de listes de tâches que les élèves doivent être capables d'accomplir (Charte des programmes, B.O. Février. 92).Elles correspondent aux notions... ainsi qu'aux savoirs propres à la discipline (Pineau EPS 240, note 2). "La compétence est en quelque sorte un mécanisme de production d'actes et de paroles qui affranchit le sujet de l'appropriation d'une liste établie" (Perrenoud, 1995; Enseigner des savoirs ou développer des compétences: l'école entre 2 paradigmes". "Une compétence permet de faire face à unesituation singulière et complexe, à inventer, à construire une réponse adaptée sans la puiser dans un répertoire de réponses pré-programmées" (Conférence des Entretiens de la Sorbonne 19-20/11/94). « Une compétence est une capacité d’action efficace face à une famille de situations, qu’on arrive à maîtriser parce qu’on dispose à la fois des connaissances nécessaires et de la capacité de les mobiliserà bon escient, en temps opportun, pour identifier et résoudre de vrais problèmes. […] Il y a toujours des connaissances " sous " une compétence, mais elles ne suffisent pas. Une compétence est quelque chose que l’on sait faire. Mais ce n’est pas un simple savoir-faire, un " savoir-y-faire ", une habileté. C’est une capacité stratégique, indispensable dans les situations complexes. La compétence nese réduit jamais à des connaissances procédurales codifiées et apprises comme des règles, même si elle s’en sert lorsque c’est pertinent. Juger de la pertinence de la règle fait partie de la compétence. » ( P. Perrenoud, Entretien revue Vie Pédagogique n° 112, Québec , 1999). La compétence est la "capacité d'agir efficacement dans un type défini de situation, capacité qui s'appuie sur desconnaissances, mais ne s'y réduit pas " (Perrenoud, 1997). « Une compétence est une capacité d’action efficace face à une famille de situations, qu’on arrive à maîtriser parce qu’on dispose à la fois des connaissances nécessaires et de la capacité de les mobiliser à bon escient, en temps opportun, pour identifier et résoudre de vrais problèmes » (Perrenoud, 1999). Une compétence (de l’ordre du pouvoir)suppose des connaissances (de l’ordre du savoir) plus une méthode adaptée pour pouvoir les utiliser de façon adaptée au champ d’exercice de la compétence. La formulation de la compétence se fait par un verbe d’action et celle d’une connaissance se fait par un substantif. (Delaunay, Cahiers d’EPS de l’Académie de Nantes N° 20, juin 1999).

"La compétence n'est pas un état ou une connaissance [...]des personnes qui sont en possession de
connaissances ou de capacités ne savent pas forcément les mobiliser de façon pertinente et au moment opportun. […] L'actualisation de ce que l'on sait dans un contexte singulier… est révélatrice du passage à la compétence. Celle-ci se réalise dans l'action. Elle ne lui préexiste pas... Il n'y a de compétence que de compétence en acte " (Le Boterf, 1994)....
tracking img